PETITION : Salaires, carburants, ISF Pour des mesures sociales et fiscales visant justice et efficacité.

Pétition


Sur la même période, en France, la fortune des milliardaires a augmenté de 86 % depuis le début de la pandémie et 4 millions de personnes supplémentaires se sont retrouvées en situation de vulnérabilité, les 1% les plus riches ont vu leur niveau de vie augmenter de 2,8% en moyenne, quand les 5% des ménages les plus modestes ont perdu jusqu’à 0,5% de leur pouvoir d’achat.

On peut assez facilement constater que l’allègement de la fiscalité des plus riches dès le début du quinquennat n’a certainement pas bénéficié ni aux intérêts du pays ni à ses citoyens et a renforcé le creusement des inégalités.

Il est temps de viser non seulement la justice sociale mais aussi l’efficacité économique. L’allègement de la fiscalité indirecte telle la TVA peut être financé par l’augmentation de l’impôt sur les revenus du capital et sur la fortune.

Sans attendre après des promesses électorales car c’est aujourd’hui que des millions de français vivent dans l’incertitude de leur avenir, nous demandons :

  • Le SMIC à 2 000 € brut et la revalorisation de tous les salaires dans le public et le privé ainsi que des pensions ;
  • L'augmentation automatique de l'ensemble des salaires minima de branches dès lors que le Smic est revalorisé
  • La baisse de la TVA à 5,5% sur les carburants, produits de première nécessité pour des millions de travailleurs.
  • Le retour de l’impôt sur la fortune, son amélioration dans sa fonction de solidarité et de progressivité.

Signez la pétition

6532 signataires !

  • MELLERIO Alain
  • QUINIOU BERNARD
  • pascal morin
  • pinson florence
  • LAMBERT Alexis
  • GAUTIER Nicolas
  • MURRIS Alain
  • Ait aissa Patrick
  • GUILLOT OLIVIER
  • Guesdon David
  • schnepf david
  • CARLIER Pascal
  • Lecesne Patrice
  • Lallali Mustapha
  • Ceccoli Séverine
  • KREB DAVID
  • Vaness Tosatti Tosatti
  • BALCI Berkay
    Inflation vers les 7 point, salaire ne bouge pas… Merci à CGT
  • Mahay Andrée
  • Audric Caroline