dossier
dossier

Tout savoir sur la certification des compétences professionnelles

Publié le 25 avr. 2019
Temps de lecture : 1 min.
Depuis septembre 2017, un nouveau dispositif permet de certifier les compétences professionnelles.

Se repositionner dans l'entreprise, ou envisager une reconversion professionnelle après un mandat syndical, n'est pas toujours facile.

Ce dispositif est une voie de reconnaissance des compétences acquises dans le cadre de l'exercice d'un mandat syndical en entreprise. Elle vise, par équivalence directe avec une partie d'une certification professionnelle existante, à créer des passerelles vers des métiers qui ne sont pas nécessairement les métiers d'origine des mandatés.

Pour qui ?

Le CCP (certification des compétences professionnelles) est accessible à tous les militants qui exercent un mandat de représentant du personnel ou un mandat syndical au cours des cinq dernières années, quelle qu'en soit la durée.

Comment ?

Chaque candidat doit choisir une certification, préparer un dossier et le défendre devant un jury.

Témoignage 1

Accordion content 1.

Témoignage 2

Accordion content 2.

Télécharger la plaquette d'information

A voir aussi

Actualité

368,84 € : l'allocation de rentrée scolaire est insuffisante (NVO)

C’est le montant de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) qui sera versée, ce 20 août, à 3 millions de familles modestes dont les enfants, âgés de 6 à 10 ans, sont scolarisés dans le public ou le…

Actualité

Je m’informe, je découvre la CGT

Notre travail est un élément important dans notre vie, car il conditionne notre bien-être et les moyens pour faire vivre notre famille.

Actualité

Loi Blanquer : la mobilisation continue !

Face à la politique éducative rétrograde et libérale, promue par le gouvernement à travers la loi « pour une école de la confiance », les enseignant·e·s se mobilisent afin d’obtenir l’abandon du…

Nos repères CGT

La CGT propose un droit à l’éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie.

La CGT propose un SMIC à 1 800 euros et des salaires minimums partout en Europe.