dossier
dossier

Mobilisations nationales et internationales pour l’élimination des violences à l’égard des femmes

Publié le 17 nov. 2020
Temps de lecture : 2 min.
A l’occasion de la journée internationale de mobilisation et de lutte du 25 novembre pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, la CGT portera plusieurs initiatives avec notamment une campagne en faveur de la signature par la France de la Convention 190 de la norme OIT.

Partout dans le monde les femmes continuent d’occuper majoritairement les temps partiels, les bas salaires et les métiers peu reconnus.

À diplôme égal, au même niveau de démarrage de carrière, jeunes  femmes et hommes sont embauchés avec possiblement  un écart différentiel de salaire pouvant aller jusqu'à 30%.
Le travail salarié des femmes est encore trop souvent considéré comme second, après celui du mari, ou du compagnon, la rémunération des femmes constituant un salaire d’appoint, un supplément pour le ménage.

Les risques et sources de la violence sexuelle et sexiste durant ces derniers mois ont été multiples :

  • emprise et dépendance accrue,
  • pertes de salaires,
  • conditions d’emploi au domicile,
  • conditions de vie dans des logements exigus,
  • charge logistique accrue (soins et nettoyages),
  • épuisement physique et mental,
  • régression du suivi social et privé de santé (contraception, soins pré-post natals, suivi spécifiques à tous les âges de la vie, etc.),
  • compétition instituée par les employeurs entre femmes et hommes.

Les moyens sont en constante diminution depuis vingt ans, malgré un discours dominant marqué par l’empathie peu en prise avec le réel d’une majorité des femmes  dans les couches les plus populaires, vulnérables, précaires, monoparentales, sans papiers, etc., qui réalisent cependant une partie significative du travail indispensable pendant la crise pandémique.

Ceci d'autant que les femmes en télétravail connaissent encore pour beaucoup une charge accrue avec l’école à domicile, les soins petite enfance et personnes âgées, enfants et adultes handicapés, les charges domestiques, etc.

Pour éliminer des violences à l’égard des femmes en France et dans le monde, deux initiatives sont organisées les 21 et 25 novembre

21 novembre : la CGT se mobilise en ligne contre les violences :

- 15h30 : interpellation d’Elisabeth Borne et d’Emmanuel Macron pour ratifier la convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail contre le harcèlement et les violences au travail.
- 17h00 : Live Instagram avec Sophie BINET, dirigeante CGT, sur les violences sexistes et sexuelles au travail.
25 novembre 15h40, heure d’information syndicale numérique sur les violences sexistes et sexuelles :

Violences sexistes et sexuelles, de quoi parle-t-on ?
Que faire quand on est victime ou témoin ?
Quels droits gagner pour un environnement de travail sans violence ?

À l'occasion du 25 novembre et de la journée mondiale de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, la CGT vous invite à une heure d'information syndicale en ligne pour tout savoir sur vos droits.

Sur nos lieux de travail, interpellons nos employeurs pour que cessent les violences. Le collectif femmes mixité de la CGT met à votre disposition pour gagner des mesures de prévention des violences et de protection des victimes :
- Un courrier type d’interpellation des employeurs
- Un tract
- Un guide complet d’action syndicale
- Un accord type
- Une consultation pour évaluer les violences sexistes et sexuelles
- Des visuels, vidéos…

Ce sera également l'occasion de tout savoir sur la convention 190 de l’OIT en suivant le Facebook live sur le compte de la CGT

Interpellons le gouvernement français pour la ratification de la convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail contre les violences et le harcèlement.  Il y a un an, les syndicats ont gagné la première loi mondiale contre les violences et le harcèlement dans le monde du travail.

La convention 190 de l’OIT, pour qu’elle s’applique, doit être ratifiée par les pays

L’Uruguay, les Fidji et l’Argentine viennent de le faire. La France s’y était engagée, pourtant, elle n’a toujours rien engagé...

A voir aussi

Actualité

Pour faire reculer les violences, la CGT agit et mobilise sur les lieux de travail

Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre les violences sexistes et sexuelles ce mercredi 25 novembre, la CGT interpellera sur tous les lieux de travail, les employeurs en exigeant la mise…

Communiqués de presse

Sans paix, pas de progrès social

Il y a 75 ans se terminait la Seconde guerre mondiale.

Actualité

Le monde d'après ressemblera au monde d'avant si nous ne faisons rien !

La crise sanitaire du Covid-19 a exacerbé les inégalités économiques, sociales et environnementales. Mais elle a aussi révélé l’échec du système libéral qui sert les intérêts de quelques-uns et qui,…

Nos repères CGT

Le droit à paix et à la sécurité de tout être humain et des populations doit constituer une obligation fondamentale des États et des institutions internationales.

La CGT propose l'égalité de traitement entre salariés et l'application du droit du travail français pour tous les salariés qui travaillent en France