Ensemble pour la retraite à 60 ans

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 3 jan. 2023
Le projet de loi sur la réforme des retraites a été présenté le 10 janvier.

La version 2023 est une réforme plus dure encore que celle de 2020

Signez la pétition
Signez la pétition

Ajoutez et trouvez un point de rassemblement près de chez vous sur la carte de France des mobilisations

Carte des mobilisations
Accédez à la carte de France des mobilisations

Sous couvert de contreparties comme le relèvement du montant minimum des pensions, la réforme 2023 est en fait encore plus dure que celle avortée de 2020.

Si elle était appliquée, elle serait plus rapidement défavorable aux salariés et accélérerait la baisse des pensions. Le Conseil d’Orientation des retraites estime que le pouvoir d’achat des retraités pourrait à terme baisser de 20% par rapport à celui des actifs.

La « garantie » d’un minimum de pension à 1 200 € n’est qu’un leurre, car elle ne serait effective que pour les carrières complètes.

Simulateur retraite
Accéder au simulateur pour découvrir quelles seront les conséquences de cette réforme sur votre retraite

La CGT propose une autre réforme

Il faut s’appuyer sur l’opinion publique pour passer du mécontentement à l’action collective.

Il s’agit non seulement de s’opposer au projet Macron-Borne, mais aussi de partager les propositions de la CGT pour améliorer le système de retraite existant :

  • retour à un départ à 60 ans,
  • pension minimum au niveau du SMIC à 2 000€,
  • prise en compte des années d’études, …

Comment ? En allant chercher de nouveaux financements :

  • fin des exonérations de cotisations,
  • hausse du taux de cotisation,
  • égalité professionnelle femmes-hommes, ...

Contre la réforme des retraites, je signe la pétition

Le gouvernement a annoncé le report de l’âge de la retraite à 64 ans avec un allongement accéléré de la durée de cotisation.

Cette mesure est injustifiée : le rapport du Conseil d’orientation des retraites (COR) l'indique clairement, le système de retraites n’est pas en danger. Il n’y a aucune urgence financière. 

Cette réforme va frapper de plein fouet l’ensemble des travailleurs, et plus particulièrement ceux qui ont commencé à travailler tôt, les plus précaires, dont l'espérance de vie est inférieure au reste de la population, et ceux dont la pénibilité des métiers n'est pas reconnue. Elle va aggraver la précarité de ceux n’étant déjà plus en emploi avant leur retraite, et renforcer les inégalités femmes-hommes.

Ce projet gouvernemental n'a rien d'une nécessité économique, c'est le choix de l'injustice et de la régression sociale.

Renforcer notre système de retraites nécessite en revanche des mesures de progrès et de partage des richesses.

D’autres solutions sont possibles ! Je soutiens la mobilisation intersyndicale et je m’oppose à cette réforme : « je signe la pétition »

Signez la pétition

Sur le même thème

Actualité

Ensemble, pour gagner des augmentations de salaires !

Lire la suite
Actualité

Inflation : il faut réindexer les salaires sur les prix

Lire la suite
Actualité

Inflation : plus dure en France du fait de la stagnation des salaires

Lire la suite
Actualité

Profits : il faut redistribuer les richesses aux travailleurs qui les créent

Lire la suite
Actualité

Préservons le pouvoir d’achat avec l’échelle mobile des salaires

Lire la suite
Actualité

Urgence pour les salaires : lettre de la CGT à la Première ministre

Lire la suite
Actualité

Non, il n'y a pas de lien entre les augmentations de salaires et l’inflation !

Lire la suite