dossier
dossier

Coronavirus : analyse de la situation par l'économie

Publié le 3 mai. 2020
Temps de lecture : 1 min.
L'urgence du moment est évidemment d'ordre sanitaire. La priorité est la protection des travailleur-euses.

Cependant la crise sanitaire cache une crise économique qui va être plus brutale que 2008 à court terme, et qui révèle au grand jour la grande fragilité de nos économies à plus long terme.

Il n'y aura pas de retour à la normale après cette crise; c'est tout le système productif qu'il faut changer.

Dans ce dossier, vous trouverez l'ensemble des publications (notes, décryptage...) du pôle économie de la CGT.

Elles devraient servir, durant cette période, à vous aider à y voir plus clair en vous donnant une analyse de la situation et des propositions qui s'appuient sur nos revendications.

 

COVID-19 : quels sont vos droits ?

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, des mesures exceptionnelles ont été prises. Nous vous en rendons-compte ici.

A voir aussi

Actualité

Quand l'industrie pharmaceutique met la santé en danger

Alors que la France est le sixième pays le plus riche du monde, elle accuse un retard dans la recherche sur les vaccins et le nombre de ruptures de médicaments augmente : 44 en 2008, 1200 en 2019.

Actualité

À Dieppe, 146 contractuels bientôt fonctionnaires

La moitié des 284 contractuels de l'hôpital de Dieppe qui occupent des emplois permanents vont pouvoir accéder au statut de fonctionnaire.

Actualité

Après les applaudissements, les soignants exigent des embauches !

Sous l’intitulé « Formez, embauchez, nous sommes épuisé-e-s», la CGT santé a lancé, en fin d’année, un grand recensement des besoins en personnel dans ses établissements et s’inscrit dans la campagne…

Nos repères CGT

La fiscalité est un puissant moyen pour réduire l’injustice sociale, générer des ressources pour financer
des investissements de long terme et répondre aux besoins sociaux et économiques.

Le développement humain durable suppose de rompre avec les politiques économiques actuelles qui sont en échec, et d’aller vers un autre type de croissance fondée sur des modalités de production et une exploitation des richesses plus équitables, en anticipant les transitions nécessaires, de manière à ce qu’elles ne portent pas préjudice aux salariés et à leurs familles.