dossier
dossier

Coronavirus : analyse de la situation par l'économie

Publié le 3 mai. 2020
Temps de lecture : 1 min.
L'urgence du moment est évidemment d'ordre sanitaire. La priorité est la protection des travailleur-euses.

Cependant la crise sanitaire cache une crise économique qui va être plus brutale que 2008 à court terme, et qui révèle au grand jour la grande fragilité de nos économies à plus long terme.

Il n'y aura pas de retour à la normale après cette crise; c'est tout le système productif qu'il faut changer.

Dans ce dossier, vous trouverez l'ensemble des publications (notes, décryptage...) du pôle économie de la CGT.

Elles devraient servir, durant cette période, à vous aider à y voir plus clair en vous donnant une analyse de la situation et des propositions qui s'appuient sur nos revendications.

 

COVID-19 : quels sont vos droits ?

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, des mesures exceptionnelles ont été prises. Nous vous en rendons-compte ici.

A voir aussi

dossier

COVID-19 : quels sont vos droits ?

Face à la crise sanitaire liée au coronavirus, des mesures exceptionnelles ont été prises. Nous vous en rendons-compte ici.

Actualité

Chroniques du coronavirus : rentrée des classes le 11 mai, une décision hors sol ?

Emmanuel Macron a annoncé une réouverture progressive des écoles dès le 11 mai, lors de son allocution du 13 avril. Une décision qui inquiète le personnel de l'éducation nationale. En effet, rien ne…

Actualité

Macron vire le directeur de l’ARS Grand Est, mais pas son plan hospitalier

En pleine crise du Covid-19, les déclarations provocatrices du directeur de l'ARS Grand Est sur le maintien de la suppression de 598 emplois et 174 lits au CHRU de Nancy lui ont coûté son poste. Pour…

Nos repères CGT

La fiscalité est un puissant moyen pour réduire l’injustice sociale, générer des ressources pour financer
des investissements de long terme et répondre aux besoins sociaux et économiques.

Le développement humain durable suppose de rompre avec les politiques économiques actuelles qui sont en échec, et d’aller vers un autre type de croissance fondée sur des modalités de production et une exploitation des richesses plus équitables, en anticipant les transitions nécessaires, de manière à ce qu’elles ne portent pas préjudice aux salariés et à leurs familles.