dossier
dossier

Cop 26

Publié le 4 nov. 2021
Temps de lecture : 1 min.
La CGT sera présente pour porter l’enjeu de la justice sociale et environnementale.

La 26e conférence des Nations unies sur le climat s’est ouverte le 1er novembre à Glasgow.

Jusqu’au 12 novembre, date de fermeture de la conférence, notre délégation CGT se fera l’écho des échanges et discussions qui s’y tiendront.

En chemin pour la COP26… et déjà des revendications dans les bagages !

La 26e conférence des Nations unies sur le climat s’est ouverte le 1er novembre à Glasgow. Jusqu’au 12 novembre, date de fermeture de la conférence, notre délégation CGT se fera l’écho des échanges et discussions qui s’y tiendront. Retrouvez aujourd’hui le premier volet de cette chronique.

COP 26 : plusieurs ambiances pour le mouvement syndical

7h00 du matin, on se trouve devant le dépôt de Kelvinhaugh Street, à deux pas du site de la COP. Les « cleansing workers » travailleurs de la ville de Glasgow en charge de l’entretien des rues, sont en grève, soutenus par leur syndicat GMB (branche affiliée au STUC, Congrès des Syndicats d’Écosse).

COP 26 : Une forte mobilisation et des perspectives à construire

Samedi 6 novembre, pour la journée de mobilisation mondiale, plus de 100.000 personnes étaient présentes dans les rues de Glasgow. Une manifestation aux visages multiples, peuples autochtones et communautés indigènes, activistes pour la justice climatique, mouvements féministes, antiracistes et pour l’égalité de genre, et un important cortège syndical, ont défilé à travers la ville.

A voir aussi

Actualité

Giec : changer nos politiques climatiques de toute urgence

Pour avoir une chance de limiter le réchauffement à 1,5°C il faut réduire les émissions de gaz à effet de serre tout de suite et de manière importante, selon un nouveau rapport du Giec paru le 4…

Actualité

Election de Gilbert Houngbo au poste de Directeur Général du BIT

Le conseil d’administration du Bureau international du travail vient de désigner un nouveau Directeur Général en la personne de Gilbert Houngbo. La CGT salue cette élection qui porte, pour la…

Actualité

Après la Covid, la guerre révèle l’interdépendance des États

La Russie et l'Ukraine font partie des chaînes d'approvisionnement internationales des entreprises, la guerre risque de contribuer à des pénuries qui affecteront la production industrielle et…

Nos repères CGT

Le développement humain durable suppose de rompre avec les politiques économiques actuelles qui sont en échec, et d’aller vers un autre type de croissance fondée sur des modalités de production et une exploitation des richesses plus équitables, en anticipant les transitions nécessaires, de manière à ce qu’elles ne portent pas préjudice aux salariés et à leurs familles.

Il faut mettre en cohérence les besoins de déplacement des personnes, d’acheminement des marchandises, et l’organisation du système du transport. Celle-ci doit être compatible avec le développement humain durable. Cela implique une maîtrise publique comme outil de régulation et contrôle.