Témoignage : Basma, vendeuse chez Stradivarius

Témoignage : Basma, vendeuse chez Stradivarius

Publié le 2 jan. 2019
Avec un salaire variable à temps partiel et 50 euros d'essence à dépenser tous les trois jours, Basma, mère de cinq enfants, nous livre sa réflexion sur ses conditions de travail en tant que vendeuse chez Stradivarius et l'évolution de son pouvoir d'achat.
Media
Video Url
Body