Le Grand Est, un laboratoire sur les questions européennes

Le Grand Est, un laboratoire sur les questions européennes

Publié le 8 avr. 2019
En région Grand Est, près de 185 000 salariés franchissent chaque jour les frontières. La région Grand Est, est la 1ère région de France en termes de présence de multinationales étrangères. Par ailleurs, le Traité de coopération franco-allemand d'Aix-La Chapelle a été signé le 22 janvier 2019 et en 2021, la Collectivité européenne d'Alsace regroupera Bas-Rhin et Haut-Rhin. Face à ce contexte, les coopérations syndicales à tous niveaux s'avèrent donc plus nécessaires que jamais. Une journée de débats et d'ateliers était organisée à Metz, le 22 mars, sur « Les enjeux européens et internationaux, tant sur l’évolution du monde du travail que sur notre activité syndicale » avec au programme, trois ateliers : dumping social et droits sociaux, multinationales, impact sur les territoires et besoins d’emploi, de formation professionnelle, de santé, de transports dans une région transfrontalière européenne.
Media
Video Url
Body

Parmi les coopérations syndicales existantes : projet de tract commun sur les retraites avec le syndicat allemand Verdi, organisation de journées d'études commune avec le syndicat belge la FGTB, accord bilatéral de coopération avec le luxembourgeois OGBL, projet de coopération transfrontalières à lancer en particulier dans le secteur de la sidérurgie et de l'automobile, etc. "Si le travail en commun se fait déjà au sein du Conseil syndical Interrégional, ou du Conseil Economique et Social de la Grande Région, il doit s’amplifier" a expliqué Pascal Debay, membre de la direction confédérale. (Voir vidéo prochainement) Les participants de cette journée ont pu avancer eux aussi des propositions au cours des ateliers : démarche syndicale adaptée aux multinationales éclatées en de multiples sous-traitants, appui sur la Responsabilité Sociale des Entreprises et création d'un label social avec des normes fixées par la CGT, mise en place du NSTS en France et au niveau européen, etc. A l'issue de la journée, nous avons demandé aux participants ce qu'ils attendent du 52e Congrès de la CGT en particulier sur les questions européennes : Lutter pour une Europe Sociale ! Combattre l’Europe Libérale ! Le 26 avril la CGT, avec d’autres organisations syndicales (belges, espagnoles ou italiennes entre autres) et avec la Confédération Européenne des Syndicats a décidé d'organiser une grande manifestation devant le Parlement à Bruxelles.

Lutter pour une Europe Sociale ! Combattre l’Europe Libérale ! Le 26 avril la CGT, avec d’autres organisations syndicales (belges, espagnoles ou italiennes entre autres) et avec la Confédération Européenne des Syndicats a décidé d'organiser une grande manifestation devant le Parlement à Bruxelles.