comm. de presse
comm. de presse

Soutien de la CGT au peuple sri-lankais

Publié le 23 avr 2019
Temps de lecture : 2 min.
Nous partageons la souffrance des familles des personnes décédé·e·s et des blessé·e·s et nous nous tenons à leurs côtés pour refuser la violence aveugle et sauvage dont les plus fragiles sont toujours les victimes.

La CGT a, dès le dimanche 21 avril au matin, envoyé un message de soutien1 à l’organisation syndicale sri-lankaise, FTZGSEU2 dont elle est partenaire.
C’est la notion d’humanité qui est attaquée.
La CGT réaffirme que rien ne justifie cette violence : opinions politiques, religieuses…
La CGT rappelle que, de tout temps, les crises sociales ont été génératrices de guerre avec son lot de victimes civiles et de montées des extrémismes.
La CGT continuera à œuvrer pour la paix, la justice sociale et les libertés.
Nous envoyons nos condoléances à l’ensemble du peuple sri-lankais et renouvelons notre soutien aux organisations syndicales sri-lankaises dont un des principaux responsables est invité à notre 52ème congrès.


Montreuil, le 23 avril 2019

1 C'est avec tristesse que la CGT a été informée des attentats dont les victimes sont principalement des Sri Lankais.
Parmi les victimes, il y avait probablement de nombreux travailleurs présents.
La CGT tient à exprimer ses condoléances aux familles des défunts, aux nombreux blessés et aux organisations syndicales sri-lankaises.
Où que ce soit dans le monde, les principales victimes sont toujours les plus vulnérables.
Veuillez noter que la CGT, au nom de tous ses militants, soutient les organisations syndicales sri-lankaises et plus particulièrement le Syndicat des employés des zones franches et des services généraux (FTZGSEU).
2 Free Trade Zones & General Services Employees Union