Nouveau temps fort dans notre processus de lutte !

Publié le 6 fév 2020
Temps de lecture : 2 min.
La journée de mobilisation interprofessionnelle de ce jeudi 6 février a encore une fois connu un franc succès. Ce sont plusieurs centaines de milliers de manifestants, dont une grande partie d’entre eux étaient en grève(portuaires et dockers, salariés de la Tour Eiffel nécessitant une fermeture du site, salariés des incinérateurs dedéchets de l’Ile de France...) qui se sont rassemblés partout en France, dans les grandes villes comme les plus petits bourgs. Au total, il a été recensé plus de 200 lieux de manifestations sur tout le territoire : ce qui prouveune détermination sans faille et une volonté de mener la lutte jusqu’au retrait définitif de la réforme gouvernementale.

C’est à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, SOLIDAIRES, FSU, UNEF, UNL, FIDL et MNL que cette journée a été organisée et qu’elle a été un nouveau temps fort dans notre processus de luttes. Dans les cortèges, lajeunesse ainsi que des professions qui n’étaient pas encore entrées dans le mouvement ont pris place à côtéde celles et ceux qui « battent le pavé » depuis le 5 décembre.

A ce temps fort, se sont ajoutées partout des initiatives plus originales les unes que les autres qui donnent à la mobilisation sociale, des perspectives nouvelles. Concerts, projections de films, retraites aux flambeaux, flashmobs sont autant d’actions qui, par leur caractère innovant, montrent que l’on est entré dans une nouvelle formede mobilisation qui permettra d’inscrire la lutte dans la durée.

A l’heure où les économistes fustigent le contenu du projet gouvernemental montrant ses failles et que le conseil d’état « tacle » durement la réforme, que les intimidations policières et les arrestations, les convocations et assignations au tribunal sont autant de signes de fébrilité du gouvernement, il nous faut plus que jamais rester déterminés !

La CGT reste et restera fortement mobilisée contre toutes les formes de répression syndicale. La violence parles forces de police à l’encontre des manifestants, notamment des jeunes, est inacceptable.

L’intersyndicale se réunira dès ce soir pour décider des nouvelles actions à mener dans les jours et semainesà venir.

Ensemble, poursuivons la lutte que nous avons engagée et mobilisons plus largement encore ! La victoire est àportée de main, à nous d’aller la chercher et de l’obtenir !

Montreuil, le 6 février 2020.

Télécharger le CP en PDF