comm. de presse
comm. de presse

NON-REVALORISATION DU SMIC Édouard Philippe aux ordres du capital

Publié le 28 nov 2018
Temps de lecture : 1 min.
Depuis 6 ans, l’État n’accorde plus aucune revalorisation exceptionnelle du Smic. Il se limite à la seule revalorisation automatique. Le Smic est actuellement de 1498 euros brut, loin de pouvoir compenser la réelle augmentation du coût de la vie.


L’État fait, ainsi, un nouveau cadeau au patronat car le mécanisme de revalorisation du Smic induit, de fait, une augmentation de tous les salaires via les négociations annuelles obligatoires dans les entreprises.
Édouard Philippe a, encore une fois, prouvé la totale déconnexion entre les colères convergentes qui s’expriment à travers le pays et les réponses données, alors que s’exprime fortement l’exigence de plus de justice sociale et de réels moyens pour vivre et faire face aux dépenses contraintes.
La CGT appelle l’ensemble du monde du travail à se mobiliser quelle que soit la couleur du gilet.
C’est pourquoi, la CGT appelle à la mobilisation, dès samedi 1er décembre 2018, à l’occasion de la journée d’action contre la précarité et pour le droit au travail pour toutes et tous ; une journée qui trouvera son prolongement dans un processus de mobilisations dans les jours et semaines à venir.

Montreuil, le 28 novembre 2018