comm. de presse
comm. de presse

LE 7 DÉCEMBRE, ON CONTINUE ! Contre le chômage et la précarité, pour une juste réforme des retraites

Publié le 6 déc 2019
Temps de lecture : 2 min.
La CGT et ses organisations, notamment le Comité des privés d’emploi, appellent depuis 17 ans, chaque premier samedi de décembre, à la mobilisation contre le chômage et la précarité.

Cette année, la mobilisation sociale engagée sur la question des retraites doit trouver dans les manifestations du 7 décembre organisées dans les territoires, un écho particulier.
La question de l’emploi est centrale lorsque l’on parle des retraites ; elles y sont intimement liées et notre combat pour une juste réforme des retraites intègre pleinement la question de l’emploi, de sa qualité et de notre lutte contre la précarité.
Les principales victimes du projet de réforme des retraites, comme de la réforme de l’assurance chômage, sont les travailleurs précaires qui enchaînent des contrats de plus en plus fragmentés : CDD, intérim, temps partiels...
Depuis le 1er novembre, des centaines de milliers de personnes sont exclues de toute indemnisation par un durcissement du seuil d’ouverture de droits, tandis que d’autres verront leurs droits divisés par deux, trois ou quatre à partir du 1er avril 2020.
Pour les travailleuses et travailleurs précaires, c’est la double ou la triple peine : non seulement, il est difficile de vivre avec des petits boulots (courts et très mal payés), non seulement les droits à l’assurance chômage sont en cours de réduction drastique… mais toutes les études montrent que cette précarité va avoir un effet catastrophique sur les futures retraites !
La réforme Macron sur les retraites aurait un effet amplificateur : le calcul des retraites par des points acquis ou pas, tout au long de la carrière, sera encore plus défavorable que le calcul sur les 25 meilleures années, pour toutes celles et tous ceux qui auront connu des périodes de chômage, surtout si elles n’ont pas été indemnisées.
La CGT, dans un cadre unitaire large, appelle à une nouvelle journée de mobilisation le 10 décembre contre le projet gouvernemental de réforme des retraites.
D’ici là, la journée du 7 décembre doit être un point d’appui permettant aux entreprises en lutte et aux salarié-e-s qui ne se sont pas encore inscrit-e-s dans l’action de se mobiliser.
Le 7 décembre, la CGT appelle toutes et tous à participer à la lutte avec les chômeurs et précaires, pour exiger une autre politique et pour obtenir le retrait des mesures de destruction de l’assurance chômage et des retraites.

Montreuil, le 6 décembre 2019

Télécharger le communiqué