comm. de presse
comm. de presse

La lutte contre l’islamophobie comme de toute forme de racisme, d’antisémitisme et de xénophobie est un combat de toute la CGT !

Publié le 7 nov 2019
Temps de lecture : 2 min.
Le monde du travail et les travailleurs/travailleuses n’ont rien à gagner dans les divisions, les oppositions ou le rejet de l’autre, que ce soit des travailleurs ou des citoyens entre eux, en fonction de son origine, de ses croyances, de son genre, de sa sexualité, etc.

Ce fractionnement est au contraire recherché par les défenseurs du capital qui trouvent, par ce biais, un moyen de détourner les travailleurs et travailleuses des enjeux revendicatifs en attisant les haines ou les racismes.

Il en est ainsi des propos qui se multiplient sans complexes dans les médias et l’espace public. Malgré les condamnations, leurs auteurs persistent et signent ! Les propos de haine deviennent communs. Ce qu’hier encore était qualifié de « dérapage », fait aujourd’hui parti de « propos comme les autres » pouvant irriguer le débat public… en témoigne la tribune toujours laissée à Éric Zemmour, pourtant déjà condamné.

Le choix politique du président de la République et de son gouvernement est de chasser sur les terres idéologiques de l’extrême droite française, tel le projet d’instaurer des « quotas d’immigration » – véritable tri sélectif des migrants - et de mettre en place une durée de trois mois de carence pour l’accès des migrants aux soins, via la protection universelle Maladie (Puma)…

Autant de mesures qui témoignent, s’il en était besoin, combien la recherche d’un élargissement de son électorat l’emporte sur les valeurs républicaines de fraternité, de liberté et d’humanisme.

La CGT, par la voix de son secrétaire général Philippe Martinez, est signataire d’une tribune appelant à un rassemblement et une marche le 10 novembre prochain à Paris. Comme toujours, fidèle au respect de ses engagements, la CGT participera à cette initiative.

Le combat contre l’islamophobie est un combat qui appelle à la mobilisation la plus large possible des forces de progrès, des femmes et des hommes qui les composent, dans la diversité de leurs opinions, mais dans le même partage des valeurs du « Pays des lumières » et des principes ayant concourus à l’instauration de la loi de 1905.

La CGT appelle ses militants et ses organisations en région à participer au rassemblement parisien à 13 h 00 devant la gare du Nord.

Montreuil, le 7 novembre 2019

Télécharger le CP