La CGT soutient ses camarades de la CGIL

Publié le 11 oct 2021
Temps de lecture : 1 min.
Plusieurs membres d’un groupuscule d’ultra-droite italien Forza Nuova ont attaqué violemment le siège de la CGIL à Rome, le samedi 9 octobre, en marge d’une manifestation anti-pass sanitaire.

La CGT témoigne de son soutien plein et entier à la CGIL et demande que les mouvements extrémistes qui se multiplient en Europe soient combattus et dissous.
Cette attaque contre le mouvement syndical italien nous rappelle que l’extrême droite, en Italie comme partout dans le monde, est l’ennemi des travailleurs. La CGT est aux côtés des camarades de la CGIL pour combattre fermement les idées nauséeuses de l’extrême droite.
Le Secrétaire général de la CGIL, Maurizio Landini, parlant devant le siège dévasté du syndicat, a réclamé la dissolution de Forza Nuova et annoncé une grande manifestation antifasciste samedi 16 octobre. « Ils ne peuvent pas nous intimider, ils ne nous font pas peur », a-t-il lancé aux personnes venues exprimer leur solidarité.
Pour la CGT, il ne peut y avoir qu’une seule réponse aux résurgences du fascisme, en Italie, en France comme n’importe où dans le monde : No Pasaran !

Montreuil, le 11 octobre 2021