comm. de presse
comm. de presse

Journée internationale de la Paix

Publié le
Temps de lecture : 2 min.
La Cgt s’associe à la célébration du 21 septembre, journée internationale de la paix. Elle soutient l’appel de Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l’ONU, appelant les gouvernements à concentrer leurs efforts sur le désarmement et la non-prolifération nucléaire. La France, son gouvernement, son Président devraient s’engager à agir résolument pour un monde sans armes nucléaires...
La Cgt s’associe à la célébration du 21 septembre, journée internationale de la paix.
Elle soutient l’appel de Ban Ki-Moon, Secrétaire Général de l’ONU, appelant les gouvernements à concentrer leurs efforts sur le désarmement et la non-prolifération nucléaire.

La France, son gouvernement, son Président devraient s’engager à agir résolument pour un monde sans armes nucléaires.

Pour la Cgt « le droit à la paix et à la sécurité de tout être humain et des populations doit constituer une obligation fondamentale des Etats et des institutions internationales » .

Le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN est en contradiction avec la construction de ce monde de paix. « La Cgt demande la dissolution de l’OTAN » (1) symbole du passé et de la guerre froide.
« La paix est la condition préalable de l’exercice de tous les droits et devoirs de l’être humain » (1).

Les travailleurs, les populations en France et dans le monde aspirent à cette paix.
«Le développement du capitalisme et de l’injustice » (1), la crise qui plongent plus de deux tiers des humains dans la précarité, l’extrême pauvreté « sont un terreau favorable aux violences » (1).

La Cgt agit et agira pour un monde sans guerre, un monde de paix.

Montreuil, le 21 septembre 2009

------------------------------------
1 - Extraits des repères revendicatifs sur Droit à la Paix, à la sécurité.