comm. de presse
comm. de presse

FACE À LA CRIMINALISATION DE L’ACTION SYNDICALE Amplifions les mobilisations

Publié le 7 mai 2019
Temps de lecture : 1 min.
Ce mardi 7 mai, plus de 1000 salariés, syndiqués et militants CGT se sont rassemblés devant le commissariat d’Aix-en-Provence (13) pour soutenir le Secrétaire général de l’Union départementale CGT des Bouches-du-Rhône, Olivier Mateu, convoqué suite à une plainte d’un député LREM.

Des arrêts de travail ont été déposés dans les collectivités territoriales, La Poste, le port et des entreprises privées.
Ce rassemblement, compte tenu du nombre de présents, s’est transformé en une puissante manifestation jusqu’à la sous-préfecture pour dire « La répression antisyndicale, la discrimination syndicale et collective, ça suffit ! »
Plutôt que de vouloir étouffer le mouvement social par un autoritarisme toujours plus affirmé, le gouvernement doit se détacher du patronat et répondre, enfin, aux légitimes revendications des salariés exprimées avec force et constance dans les mobilisations et notamment celles du 1er mai 2019.
La CGT ne cèdera pas à la pression, elle nous renforce. Elle est le signe d’un gouvernement en très grande difficulté pour faire passer ses réformes.
Défendre les libertés syndicales et porter des revendications de progrès social ne font qu’un.
La CGT appelle l’ensemble des salariés du public et du privé à participer massivement aux mobilisations du 9 mai 2019 pour l’avenir de la Fonction publique et la défense des services publics dans le pays.

Montreuil, le 7 mai 2019