Drame à Pôle emploi, à Valence

Publié le 28 jan 2021
Temps de lecture : 2 min.
La CGT Pôle emploi, la Fédération Nationale des Personnels des Organismes Sociaux CGT, l’Union Fédérale des Syndicats de l’État CGT viennent d’apprendre avec sidération qu’une agression à l’arme à feu a eu lieu ce matin dans le Pôle emploi de Valence, dans la Drôme.

Une agent de Pôle emploi est malheureusement décédée après son transfert à l’hôpital ainsi qu’une salariée d’une autre entreprise.
Nous présentons toutes nos condoléances et apportons notre soutien à sa famille, à ses collègues et l’ensemble des agents de Pôle emploi.
Dans ce contexte de crise sanitaire, sociale et économique, les situations d’accueil dans les services publics et les organismes de protection sociale sont particulièrement difficiles. La misère sociale et le désespoir d’une partie de la population peuvent malheureusement engendrer ces passages à l’acte. Un drame a été évité récemment, ce 14 janvier, au Pôle emploi de Toulouse.
Les Services Publics et les Organismes de Protection sociale ne peuvent plus être des amortisseurs sociaux des politiques libérales destructrices de l’emploi et de notre modèle social.
Pour la CGT, la situation de crise sanitaire et sociale exige que des mesures et des actes soient pris immédiatement :

  • en faveur des populations les plus impactées ;
  • pour renforcer les moyens des services publics et de protection sociale ;
  • d’abandonner toutes les mesures coercitives qui stigmatisent les usagers, à commencer par les contre-réformes de l’assurance chômage, des APL, des retraites…

Montreuil, le 28 janvier 2021