comm. de presse
comm. de presse

À BAYONNE, UN VÉRITABLE ATTENTAT RACISTE ET ISLAMOPHOBE

Publié le 29 oct 2019
Temps de lecture : 2 min.
Lundi 28 octobre, en milieu d’après-midi, un homme âgé de 84 ans a ouvert le feu devant la mosquée de Bayonne. La CGT apporte sa solidarité aux victimes, leurs familles et leurs proches.

Il s’agit bien là d’un véritable attentat raciste et islamophobe qui doit être qualifié comme tel.
Cette attaque survient en pleine nouvelle polémique lancée sur le voile et l’islam, ré-ouverte par le gouvernement, par le débat parlementaire qu’il a voulu sur l’immigration.
Ce débat souffle sur les braises des plus bas instincts. Plus grave, il oppose les classes populaires à l’immigration, cherchant à transformer ces mêmes classes populaires en haut lieu privilégié de la xénophobie.
Ces façons assumées de reprendre la thématique fétiche des extrémistes de droite s’avèrent dangereuses et mortifères.
L’agitation médiatique autour de ces questions incite à la haine raciale et religieuse, tel que la CGT l’a déjà dénoncé, en refusant de se rendre sur les plateaux de CNews, pour ne pas cautionner la libre diffusion de propos discriminants et racistes.
La CGT condamne la volonté du gouvernement d’éluder les questions sociales au profit des questions identitaires
La CGT continuera de s’appuyer sur son histoire, celle d’une organisation qui s’honore d’avoir toujours eu des militants aux noms difficiles à prononcer, celle aussi d’un pays qui s’est construit avec la sueur, le sang et les luttes des travailleurs de toute origine.

Montreuil, le 29 octobre 2019

Télécharger le communiqué