comm. de presse
comm. de presse

ALGÉRIE Le combat est loin d’être terminé

Publié le 5 avr 2019
Temps de lecture : 2 min.
La CGT salue le peuple algérien qui a su se dresser dans une extraordinaire mobilisation contre l’arbitraire et l’injustice, pour sa dignité et son avenir.

La force unie d’immenses masses populaires a imposé au régime illégitime d’importants reculs.
Nombreux sont les adhérents de la CGT d’origine algérienne qui, eux aussi, contribuent à cette noble bataille.
Mais, force est de constater que l’appel à la vigilance demeure d’actualité car le recul des milieux dirigeants n’est pas à la hauteur des aspirations démocratiques scandées par des millions de citoyennes et citoyens, du nord au sud, de l’est à l’ouest de ce grand pays.
Femmes et hommes de tous âges – et surtout jeunes – les Algériens se sont clairement exprimés pour en finir avec un système qui gère par la corruption, dilapide les richesses, empêche le développement, creuse les inégalités, écarte les compétences, pousse à l’exil.
Ils veulent un changement radical des institutions, l’instauration d’un État de droit, la mise en œuvre de la démocratie, le rétablissement de la justice indépendante.
En fait, ils veulent une Algérie « républicaine », pas seulement de nom, et véritablement « démocratique et populaire ».
Des forces syndicales de plus en plus larges prennent place dans ce grand élan. Cette participation aurait pu être encore plus efficace si les libertés et droits syndicaux n’avaient pas été systématiquement bafoués depuis des décennies.
Le combat est loin d’être terminé.
La CGT comprend et partage la vigilance des citoyennes et citoyens algériens et les assure de sa solidarité active.

Montreuil, le 5 avril 2019

Lire le communiqué