comm. de presse
comm. de presse

5 DÉCEMBRE : TOUTES ET TOUS CONCERNÉS, TOUTES ET TOUS MOBILISÉS

Publié le 28 nov 2019
Temps de lecture : 2 min.
N’en déplaise au gouvernement, la mobilisation qui débute le 5 décembre prochain concerne tout le monde, précaires, privé-e-s d’emploi, public, privé, retraité-e-s, jeunes.

Des salarié-e-s des multinationales jusqu’aux salarié-e-s de l’aide à domicile, des salarié-e-s de la Tour Eiffel aux salarié-e-s Intermarché à Nevers, tout le monde sera dans l’action à partir du 5 décembre.
En effet, aucun doute à avoir : avec ce projet de réforme, nous serons toutes et tous perdants.
Le recensement est en cours mais il apparait clairement que le nombre d’appels à la grève augmente chaque jour. Déjà plus de 1000 recensés, rien que pour le secteur privé qui n’a, pourtant, pas d’obligation de déposer de préavis, contrairement à la Fonction Publique. Cela témoigne du niveau élevé de mobilisation et de construction du 5 décembre dans nos syndicats CGT.
Salarié-e-s de Michelin, Total, Aide à domicile du Cantal, Bonduelle, Volvic, Renault, PSA, Verrerie d’Albi, Galeries Lafayette, Ariège assistance : toutes et tous se mobilisent pour obtenir un autre projet de réforme des retraites mais, aussi, pour un très grand nombre, revendiquer de meilleures conditions de travail, l’embauche de personnel et l’augmentation des salaires et traitements.
Beaucoup déjà discutent des modalités de reconduction de la grève au cas où le gouvernement resterait sourd à leurs revendications.
Salariés du privé comme du public, pour tous et toutes, il s’agit de gagner le maintien et l’amélioration des systèmes de retraites solidaires et inter-générationnels !

Liste non-exhaustive des arrêts de travail sur l’ensemble du territoire y compris les DOM-TOM :
BNP, VINCI, SOLIMUT, ADMR des 2 Sèvres, AFPA, Michelin, Carrefour, Orange, SEVA Chalon, BOSH Rodez, Hermès, Porcher, Baccarat, EPHAD Regain, Bigard, Haribo, CARSAT Aquitaine, Candia, Volvic, Toyota, Moulins de St Preuil, SSI Antilles-Guyane, CAF du Cher, etc.

Montreuil, le 28 novembre 2019

Télécharger le communiqué