Pourquoi une double carte de contact ? Pour syndiquer !

Temps de lecture : 3 min.
Publié le 9 juin. 2023
La confédération CGT a créé une double carte de visite détachable. Pourquoi ce format ? Pour quoi faire ? Les réponses ici ⬇️
Imagette
vous etes la cgt ? on est la cgt

À quoi ressemble cette carte ?

La première partie, avec inscrit au recto « Vous êtes la CGT » est à donner à la personne qui souhaite prendre contact ; en indiquant au verso votre nom, prénom et numéro de téléphone afin qu'il ou elle puisse vous joindre.

Sur la deuxième partie, avec inscrit au recto « On est la CGT », le ou la salarié·e inscrit ses coordonnées et indique s’il ou elle veut rester en contact avec le syndicat ou se syndiquer. Cette seconde partie est à conserver par le ou la militant·e.

Ensuite, à chaque syndicat, en fonction de son mode d’organisation, de valoriser ce premier contact dans le cadre de son activité syndicale.

Mockup visuel de la carte de visite CGT

Pourquoi seulement un numéro de téléphone et le lieu de travail ?

Plutôt que remplir un long bulletin, ce que les conditions ne permettent pas toujours, ou de renvoyer à un formulaire sur internet, les personnes qui le souhaitent peuvent ainsi fournir un minimum d'informations et demander à être recontactées pour se syndiquer et/ou à recevoir des informations de la part du syndicat.

À noter : le numéro de téléphone est par ailleurs plus simple à saisir qu'un mail ou toute autre information textuelle et permet de limiter les erreurs de retranscription/saisie.

Attention : vigilance sur la manière dont vous collectez, transmettez et stockez ces données personnelles (règles RGPD).

Pourquoi une double carte détachable ?

Ainsi, chaque personne garde un élément matériel issu de la rencontre.

C'est pratique, c'est simple, c'est concret.

Pourquoi le format carte de visite ?

Pour éviter l'écueil du double support tract de syndicalisation/tract d'actualité, ce format permet aux militant·es de la CGT d'avoir toujours sur soi un moyen matériel de prise de contact, en dehors des campagnes de déploiement et de syndicalisation.

En ayant toujours sur soi ces cartes de visite dans la poche ou le portefeuille, cela peut entraîner plus de contacts et de syndicalisation, ou du moins facilite ce qui est déjà fait.

Enfin, il est possible de simplement enregistrer chacun·e des contacts sur son téléphone, mais ce format papier permet de garder un souvenir matériel, en particulier pour les salarié·es.

Pourquoi maintenant ?

La syndicalisation est un travail quotidien. Les militant·es CGT sont souvent interpellé·es par les salarié·es dans les couloirs, à la cantine, ou devant la machine à café…

Pour garder le contact après une grève, une initiative, lors d’une manif, cette carte permet d'avoir toujours un support pour échanger nos coordonnées et prolonger la discussion, rester en contact ou proposer l’adhésion.

Alors que le mouvement contre la réforme des retraites continue sous des formes diverses et que des luttes, négociations, et élections professionnelles se déroulent sur de nombreux lieux de travail, cela permet à la CGT de systématiquement proposer aux salarié·es de s'organiser avec le syndicat.

Pourquoi laisser les champs vides ?

Cela permet à toutes les organisations et militant·es d'avoir une carte sur mesure qui soit simple et rapide à remplir.

Peut-on pré-remplir ou adapter cette carte ?

Bien sûr. Comme tout le matériel de communication confédéral CGT, les fichiers modifiables sont mis à disposition pour que les organisations qui le souhaitent puissent le modifier et l'adapter selon leurs besoins propres.

Les fichiers sont en téléchargement [ici ou ici]

Notez que l'impression de cartes de visite est peu coûteuse par rapport à d'autres supports.

Il est notamment possible de faire des rectos simples avec des QR codes de syndicalisation. 

En cas de question, de remarque ou de besoin d'aide ou de mise en contact avec des prestataires ou fournisseurs, n'hésitez pas à contacter le service communication de la confédération CGT : cgt-com [ à ] cgt.fr

 

 

Sur le même thème

Actualité

Partir plus tôt et en meilleure santé

Lire la suite
Actualité

En congrès à Bordeaux, l’UCR CGT fait la part belle aux solidarités

Lire la suite
Actualité

Plus de 20 000 retraités privés de pensions en Île-de-France

Lire la suite