« Ce que le passage aux 32 heures changerait pour moi »

Imagette
Publié le 31 jan 2017
Temps de lecture : 1 min.
Orlane, 23 ans, parisienne depuis toujours, est en formation en alternance dans le secteur du graphisme. Fabien, 26 ans, Breton tout nouvellement arrivé dans la capitale, vient de décrocher son premier CDI dans l'édition. Ils nous donnent tous les deux leur vision de ce que leur permettrait le passage aux 32 heures.

 


A voir aussi

Actualité

Lancement de l'enquête sur les métiers du lien et du soin

Dans le cadre de sa campagne « Investir dans le secteur du soin et du lien aux autres et revaloriser les métiers féminisés », la CGT lance une vaste consultation auprès de 14 professions du secteur…

Actualité

Les immigrés occupent des métiers à fortes contraintes

Les immigrés exercent plus souvent que les autres des métiers exposés à des conditions de travail contraignantes et en tension. Une étude publiée par la Dares analyse leur place dans le marché du…

Actualité

Raison d'aller manifester le 5 octobre : les conditions de travail

Trois accidents du travail mortels dus à des chutes de hauteur ont eu lieu dans les Hauts-de-France au mois de juin. En 2019, ce sont huit accidents du travail mortels dus à des chutes de hauteur qui…

Nos repères CGT

La CGT propose le droit à un salaire de base minimum de première embauche lié au niveau de qualification.

La CGT propose un SMIC à 2 000 euros brut pour la durée légale du travail en vigueur.