Les formes nouvelles du travail nécessitent de nouveaux droits

Imagette
Publié le 13 fév 2017
Temps de lecture : 2 min.
Le télétravail est souvent utilisé pour accompagner la réorganisation ou la délocalisation de sites ou de sièges d’entreprises en Île-de-France ou dans des grandes agglomérations. S’il peut en apparence constituer une solution pour mieux équilibrer la vie privée avec la vie professionnelle, c’est souvent par défaut que les salarié-e-s y consentent, faute de pouvoir accéder à un logement plus proche du lieu de travail ou de pouvoir disposer de conditions de transport acceptables.

L’accord national interprofessionnel de 2005, qu’avait signé la CGT, avait eu pour mérite d’encadrer une forme de travail qui en était à ses débuts. Aujourd’hui, à l’ère de l’internet mobile, ce cadrage est insuffisant par rapport aux nouvelles conditions d’exercice professionnel où les unités de lieux et de temps de travail sont éclatées. Le travail nomade se développe, les salarié-e-s en situation de télétravail peuvent toujours travailler de leur domicile, mais aussi dans des lieux tiers extérieurs aux entreprises, chez le client, dans les transports, à l’hôtel, etc.

Ce nouveau contexte favorise le travail gris, représentant le temps de travail non-comptabilisé, et remet en cause l’équilibre entre vie privée et vie professionnelle. D’où la nécessité de mener campagne pour le droit à la déconnexion et de comptabiliser le temps de travail TTC (Toutes tâches comprises) quel que soit le lieu où l’on se trouve.

Avec la mobilisation contre la loi Travail, nous avons empêché le fractionnement des 11 heures de repos quotidien obligatoire prévues dans le Code du travail. Dans le cadre de la concertation télétravail qui débute, il y a fort à parier que le Medef cherchera à réintroduire ce fractionnement du temps de repos, et va rechigner à céder de nouveaux droits aux salarié-e-s concerné-e-s.

Le télétravail se caractérise par des gains de productivité évalués à 22 %. Les marges de manœuvre existent donc pour mieux protéger les salarié-e-s et réduire la charge et le temps de travail.

http://greenworking.fr/publications/

 

A voir aussi

Actualité

Les Nor Pain en grève obtiennent des augmentations de salaire

L'usine Nor Pain a connu sa première grève, suivie par 99 % de la production et 87 % de l'ensemble de l'usine. Une augmentation a été obtenue et de nombreux·ses salarié·es se sont syndiqué·es.

Communiqués de presse

La CGT exige des mesures contre les violences au travail

À l’occasion de la journée mondiale contre les violences sexistes et sexuelles du 25 novembre, la CGT, membre du collectif #NousToutes, appelle les salarié.e.s à manifester le week-end du 20 novembre…

Actualité

Les enjeux sociaux et environnementaux de l'énergie : suivez en direct les débats

Jeudi 18 novembre, la CGT organise à Montreuil, une journée d'étude sur les enjeux sociaux et environnementaux de l’énergie au coeur de nos modes de production et de vie.

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.