La réduction du temps de travail doit être liée à une réorganisation du travail

Temps de lecture : 1 min.
Publié le 12 jan. 2017
Dans un entretien, Nasser Mansouri-Guilani* revient sur la revendication de la CGT concernant la réduction du temps de travail comme élément de progrès social.
Imagette
temps

Il cite l'exemple des 35h : malgré des conditions de mise en œuvre insatisfaisantes, elles ont permis la création de centaines de milliers d’emplois sans nuire à l’activité des entreprises.
Liées à une réorganisation du travail, les 32h permettraient donc l'établissement d'un nouveau mode de développement économique et social.



*Nasser Mansouri-Guilani est le responsable du pôle économique à la Confédération générale du travail. Docteur en économie, il a publié plusieurs ouvrages.

Sur le même thème

Actualité

La carte des étapes

Lire la suite
Actualité

Carte des mobilisations contre la loi Travail

Lire la suite
Actualité

Solidarité financière avec les grévistes

Lire la suite