actualité
actualité

Pour sauver l’assurance chômage, manifestons le 15 février !

Publié le 12 fév 2018
Temps de lecture : 1 min.
Face aux détricotage de la protection sociale telle que l’avait conçu le Conseil national de la Résistance, le comité CGT des travailleurs précaires et privés d’emploi organise ce 15 février des manifestations devant les agences Pôle emploi de toute la France. Les réformes engagées par Emmanuel Macron, en particulier la suppression des cotisations maladie et chômage, mettent en péril l’assurance chômage...

Face aux détricotage de la protection sociale telle que l’avait conçu le Conseil national de la Résistance, le comité CGT des travailleurs précaires et privés d’emploi organise ce 15 février des manifestations devant les agences Pôle emploi de toute la France. Les réformes engagées par Emmanuel Macron, en particulier la suppression des cotisations maladie et chômage, mettent en péril l’assurance chômage.

Avec les réformes de Macron et la suppression des cotisations, ce n’est pas du pouvoir d’achat que nous gagnons, mais c’est le salaire différé et socialisé qu’est le salaire brut, que nous perdons !

A voir aussi

Communiqués de presse

La CGT se félicite du maintien de la protection sociale des salariés en chômage partiel

UN RISQUE DE RUPTURE DE LA PROTECTION SOCIALE DES SALARIÉS EN CAS DE CHÔMAGE PARTIEL Alors que 12 millions de salariés sont concernés par le chômage partiel, aucune disposition nationale ne…

Communiqués de presse

Une générosité à géométrie variable

Alors que des dizaines de milliards d’euros sont débloqués pour soutenir l’économie et les entreprises pendant cette période de crise sanitaire, le gouvernement n’est pas si généreux quand il s’agit…

Communiqués de presse

UN REJET UNIVERSEL (Communiqué intersyndical CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, Unef et UNL)

Largement majoritaire et de plus en plus confortée, l’intersyndicale CFE-CGC ; CGT ; FO ; F.S.U ; SOLIDAIRES ; FIDL ; MNL ; UNEF ; UNL renouvelle son exigence du retrait du projet de réforme des…

Nos repères CGT

Cette politique énergétique doit tenir compte de la préservation de l’environnement et des ressources planétaires. L’énergie est un produit de première nécessité, des tarifs doivent être adaptés aux moyens des usagers, un accès minimum doit être garanti et financé par la solidarité.

Les entreprises exercent une responsabilité sociale du fait de l’impact de leur activité sur la société et l’environnement. Elles ont donc des comptes à rendre aux populations sur l’ensemble des impacts de leur activité.