Victoire de la CGT dans l'affaire Gilles Piazzoli

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 6 Mar 2018
Le Conseil des Prud’hommes de Draguignan a annulé la sanction (avertissement) injustement infligée par sa direction à Gilles Piazzoli, salarié et délégué CGT de la Mutualité sociale agricole de Provence-Azur (MSA PA). Ce dernier n’avait fait que rétablir une vérité historique au moment des célébrations des 70 ans de notre Sécurité sociale, en réhabilitant Ambroise Croizat, son véritable créateur.

Les faits ont eu lieu lors des célébrations des 70 ans de notre Sécurité sociale. La direction de la MSA PA a invité par mail les salariés à faire la promotion de ces 70 ans, mais en éludant le rôle du ministre communiste et responsable CGT, Ambroise Croizat, dans la création de cette dernière en 1945. Gilles Piazzoli a répondu à cette invitation en rétablissant une vérité historique : c’est bien Ambroise Croizat le véritable créateur de la Sécurité sociale. Pour avoir osé dire la vérité, Gilles Piazzoli a été sanctionné par sa direction, avant que le conseil des prud’hommes, saisit par la CGT, ne l’annule.

Cette lutte pour la vérité et contre la réécriture assumée de l’histoire a été menée avec courage par Gilles Piazzoli et les militants CGT, avec le soutien de l’UL de Draguignan, de l’UD du Var et de la fédération des organismes sociaux.

Parce que la vérité ne se sanctionne pas, vive la Sécurité sociale, vive Ambroise Croizat et vive la CGT !

 

Sur le même thème

Communiqués de presse

Disparition de Michel Étiévent

Lire la suite
Communiqués de presse

FACE À L’INSÉCURITÉ SOCIALE : LES TRAVAILLEUR.EUSE.S SAISONNIERS SE MOBILISENT

Lire la suite
Actualité

Philippe Pascal relaxé par le TGI d'Avignon!

Lire la suite