actualité
actualité

Salaire - Pension - Protection sociale

Publié le 16 jan. 2019
Temps de lecture : 2 min.
Nous voulons vivre de notre travail. C’est la phrase la plus entendue durant ces derniers mois. Il est essentiel d’augmenter les salaires bruts et les pensions. L’argent existe, les entreprises du CAC 40 ont réalisé 93 milliards d’euros de bénéfices en 2017 (57 milliards ont été distribués à leurs actionnaires), ils pourraient dépasser 100 milliards en 2018. Pourtant, ce sont elles qui bénéficient le plus des aides et exonérations de l’État payées par nos impôts.

Les propositions de la CGT :
  • augmenter le Smic à 1 800 € brut ;
  • revaloriser les grilles de salaire et augmenter le point d’indice de la fonction publique ;
  • obtenir l’égalité salariale entre les femmes et les hommes ;
  • droit à la retraite à 60 ans avec un taux de remplacement au minimum 75 % et en aucun cas inférieur à 1 200 € net ;
  • augmentation de tous les minima sociaux et des indemnités chômage ;
  • reconquérir une Sécurité sociale du XXIe siècle, couvrant l'ensemble des besoins.
Les repères revendicatifs CGT :
Les documents CGT :

 

A voir aussi

Communiqués de presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE CONFÉDÉRAL ET FNAF CGT

Mutualité sociale agricole : la Cour des Comptes en poisson-pilote des attaques gouvernementales et patronales

Communiqués de presse

Pour un droit à l’autonomie tout au long de la vie dans le cadre de la branche maladie de la Sécurité sociale

Le manque de moyens dans les Ehpads comme dans le secteur de l’aide et du maintien à domicile est considérable ; là encore, les luttes des personnels ces dernières années en témoignent, les besoins…

Communiqués de presse

L’Europe ne doit pas mettre au rancart l’égalité !

Alors même que les femmes sont très présentes dans la gestion de cette crise sanitaire, la Commission européenne s’apprête à geler des dispositions qui permettraient de gagner plus d’égalité.

Nos repères CGT

Les entreprises exercent une responsabilité sociale du fait de l’impact de leur activité sur la société et l’environnement. Elles ont donc des comptes à rendre aux populations sur l’ensemble des impacts de leur activité.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.