actualité
actualité

Assurance-chômage : exigeons l'annulation et de nouveaux droits

Publié le 19 mai 2020
Temps de lecture : 2 min.
Le gouvernement a mis en place une profonde remise en cause des droits à l’Assurance-chômage. La première partie est entrée en vigueur au 1er novembre 2019 et la deuxième partie a été que repoussée, au 1er septembre.

Cette réforme va aggraver la situation de plus de la moitié des allocataires. Les études montrent que 1,2 million d’entre eux devaient perdre partiellement ou totalement l’accès à l’indemnisation du chômage. Les plus touchées par ces nouvelles dispositions seront les jeunes, les femmes et plus généralement les précaires alternant chômage et CDD, intérim, emplois saisonniers, intermittents, pigistes… issus de toutes les professions, y compris dans la Fonction publique.

Une décision de maintenir en l’état la réforme prise alors que la crise sanitaire que nous traversons à déjà provoqué une nouvelle hausse du chomage, la précarité et la pauvreté s’accroissent considérablement.

Dans ce contexte, la CGT engage une mobilisation pour exiger et obtenir l’annulation définitive de toutes les mesures négatives concernant l’Assurance-chômage :

  • annulation du durcissement du seuil d’ouverture de droit depuis le 1er novembre 2019 ;
  • annulation de l’allongement à six mois du seuil de rechargement ;
  • annulation de la dégressivité ;
  • annulation de la mise en œuvre au 1er septembre du changement de mode de calcul de l’allocation, qui induirait une baisse pouvant aller jusqu’à 75 % des allocations mensuelles ;
  • arrêt de la politique de sanction contre les privés d’emploi.

Dans le même temps la CGT propose des mesures pour améliorer la situation des privée d’emploi :

  • la prolongation d’un an des droits pour tous les travailleurs précaires ;
  • le gel du décompte des droits pendant la période d’impossibilité de travailler, sans quoi de nombreux salariés inscrits vont se retrouver sans droits ;
  • des mesures pour tous les entrants, notamment les jeunes qui n’atteignent pas les seuils d’ouverture de droits.

 

 

A voir aussi

Communiqués de presse

Revalorisation des allocations chômage : le patronat complice actif du laminage des droits

Comme chaque mois de juin, le conseil d’administration de l’Unedic s’est réuni aujourd’hui afin de décider du montant de la revalorisation des allocations chômage (pour la proportion de plus en plus…

Communiqués de presse

Presqu’un million de chômeurs en plus, fin 2020 ?

L’Unedic vient de sortir ses prévisions financières trimestrielles, dans un contexte inédit de crise de l’emploi du fait de la crise sanitaire.

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.