actualité
actualité

50% des offres de Pôle emploi sont toujours illégales

Publié le 3 sep. 2018
Temps de lecture : 2 min.
Le comité national des travailleurs privés d’emploi et précaires CGT vient de publier les résultats de l’étude menée sur les offres d’emploi disponibles sur le site pole-emploi.fr. En 2017, il avait déjà révélé que 50 % de ces dernières étaient illégales.
Pôle emploi

Les chiffres sont indéniables : en 2018, 50% des offres d’emploi disponibles sur le site pole-emploi.fr sont toujours illégales, illustrant l’absence de mesures pour enrayer ce problème. Pôle emploi, qui préfère stigmatiser les privés d’emploi via le renforcement des sanctions en cas de refus d’offres d’emploi « raisonnables », diffuse des offres non-réelles, illégales et non conformes au droit de travail.

Sur 1708 offres étudiées, 75% venaient de plateformes privées et 50% comportaient des mentions illégales. De plus, si on s’intéresse en profondeur aux chiffres, on remarque que 62% des offres illégales venaient de plateformes privées et 68% des offres du secteur du service à la personne et à la collectivité sont illégales.

Outre les offres illégales, ce manque de contrôle se traduit par de nombreuses offres qui ne sont en réalité que des vitrines publicitaires. En ouvrant le site de pôle emploi aux sociétés privées de diffusion d’offres, son directeur général, Jean Bassères, a délibérément décidé de privilégier la quantité sur la qualité, les offres n’étant désormais plus contrôlées avant leur diffusion par un agent de Pôle emploi.

Le rapport souligne également qu’il faut en finir avec la légende des « offres non pourvues », puisque ces dernières, selon plusieurs études, ne représentent en réalité que 0,6% des contrats. Le but des privés d’emplois est de sortir de la précarité, pas de sombrer dans la misère et le déclassement. Or, l’étude montre que la majorité des offres diffusées ne sont que des contrats de travail temporaires d’une semaine (souvent annoncés comme des contrats de six mois).

Ainsi, le comité national des travailleurs privés d’emploi et précaires CGT exige que Pôle emploi honore sa toute première mission : proposer des offres d’emploi légales.

A voir aussi

Communiqués de presse

BAISSE DES ALLOCATIONS CHÔMAGE La CGT avait alerté, l'UNEDIC confirme

Il y a plus d'un an, le gouvernement a annoncé l'objectif de la réforme de l’assurance chômage : réaliser 3,4 milliards d’économies, de telles économies ne pouvant se faire sans porter une atteinte…

Communiqués de presse

RECOURS CONTRE LE DÉCRET DE RÉFORME DE L’ASSURANCE CHÔMAGE. LA CGT SAISIT LA JUSTICE CONTRE LA REFORME DE L'ASSURANCE CHÔMAGE.

La CGT va déposer un recours devant le Conseil d'Etat, visant à contester le décret de réforme de l'assurance chômage, publié au cœur de l'été.

Communiqués de presse

ASSURANCE CHÔMAGE Et maintenant les décrets de la misère en marche !

Hier, Muriel Pénicaud annonçait devant le Sénat que les décrets réformant l’assurance chômage avaient déjà été transmis aux organisations syndicales et patronales, un nouvel « arrangement » avec la…

Nos repères CGT

Cette politique énergétique doit tenir compte de la préservation de l’environnement et des ressources planétaires. L’énergie est un produit de première nécessité, des tarifs doivent être adaptés aux moyens des usagers, un accès minimum doit être garanti et financé par la solidarité.

La CGT propose le droit à un emploi choisi, stable et de qualité pour les salariés saisonniers.