actualité
actualité

À la SNCF, une sanction pour une tentative de suicide !

Publié le 21 fév 2018
Temps de lecture : 1 min.
Le 30 novembre 2017, un agent travaillant dans les postes d’aiguillage sur la région des Pays de Loire, a tenté de mettre fin à ses jours en s’intoxiquant à l’aide de bouteilles de gaz. Une explosion accidentelle l’a empêché d’aller au bout de cet acte désespéré, la direction souhaite le sanctionner.

On pourrait croire à une blague, et pourtant. La direction de la SNCF a convoqué le 9 février 2018, dans le cadre d’un entretien préalable à sanction, un agent qui a tenté de se suicider. Une explosion accidentelle avait empêché ce dernier d’aller au bout de cet acte désespéré, lui causant toutefois de graves brûlures aux mains et au visage. Ainsi, la direction menace cet agent de 12 jours de mise à pied, ainsi qu’une mutation disciplinaire, pour avoir tenté de se suicider ! Si la direction de la SNCF devait persister dans cette posture, la Fédération CGT prendrait ses responsabilités, y compris en appelant à l’intervention des cheminots.

La direction avait envisagé dans un 1er temps de déposer plainte contre cet agent pour destruction de matériel.

Nos repères CGT

Il faut mettre en cohérence les besoins de déplacement des personnes, d’acheminement des marchandises, et l’organisation du système du transport. Celle-ci doit être compatible avec le développement humain durable. Cela implique une maîtrise publique comme outil de régulation et contrôle.