actualité
actualité

Alain Harimza, parcours d’un militant contre le racisme

Publié le 22 jan 2018
Temps de lecture : 1 min.
Alain Harimza, responsable retraités CGT 34, est arrivé du Maroc en France en 1971. Au Maroc, il était instituteur sous le protectorat Français puis sous le régime d’Hassan II. En France, c’est en voulant prêter main forte pour l’alphabétisation des migrants qu’il est entré à la CGT. Le racisme il connaît bien. mais le mouvement syndical et les organisations de défense des droits, comme le MRAP, lui ont permis de s’intégrer.

A voir aussi

Actualité

Béziers : la mairie préfère-t-elle sa police aux enfants de la ville ?

Lors du comité technique (CT) de la mairie de Béziers, le seul point porté à l’ordre du jour concernait la restructuration du temps scolaire et périscolaire liée au passage à la semaine de quatre…

Actualité

L'autoritarisme inquiétant de la ministre envers l'université Toulouse Jean Jaurès

L’union nationale CGT FERC Sup apporte tout son soutien à la lutte des personnels et étudiants de Toulouse et de l’université Toulouse Jean Jaurès (UT2J), en grève depuis le 14 décembre 2017 contre…

Nos repères CGT

La CGT propose le droit à une retraite pour tous les salariés, dès l’âge de 60 ans, avec les moyens de vivre dignement.

La CGT propose un droit à l’éducation permanente pour une formation émancipatrice tout au long de la vie.