actualité
actualité

GM&S : le tribunal reporte sa décision au 4 septembre

Publié le 1 aoû 2017
Temps de lecture : 1 min.
Le Tribunal de Commerce de Poitiers a de nouveau reporté sa décision concernant la reprise de l'équipementier GM&S par le groupe GMD [(lire notre précédente dépêche). ->http://cgt. fr/La-lutte-continue-44834. html] *« A cette offre de reprise étaient attachées des conditions suspensives qui n'ont été levées qu'à l'audience »*, a déclaré le Président du Tribunal, motivant qu'il était impossible de *« [la] valider dans la mesure où les institutions représentatives du personnel ne s'étaient pas prononcées à ce sujet...

Le Tribunal de Commerce de Poitiers a de nouveau reporté sa décision concernant la reprise de l'équipementier GM&S par le groupe GMD [(lire notre précédente dépêche).->http://cgt.fr/La-lutte-continue-44834.html]

*« A cette offre de reprise étaient attachées des conditions suspensives qui n'ont été levées qu'à l'audience »*, a déclaré le Président du Tribunal, motivant qu'il était impossible de *« [la] valider dans la mesure où les institutions représentatives du personnel ne s'étaient pas prononcées à ce sujet. »*

Ce nouveau délai, le cinquième, doit donc permettre au Comité d'entreprise de GM&S d'être consulté sur l'offre de reprise et sur le plan social qui en découle. Avec l'espoir de convaincre le repreneur d'augmenter le nombre de personnes reprises et d'obtenir des indemnités supralégales pour celles qui seraient exclues de l'offre.

Dans un [communiqué de presse,->http://cgt.fr/IMG/pdf/communique_de_presse_-_annonce_tribunal_de_commerce_31_juillet-_gm_s.pdf] La Fédération des Travailleurs de la Métallurgie et l’Union Départementale CGT de la Creuse « réaffirment leur soutien aux salariés de GM&S, ainsi qu’à leurs syndicats. »

Le Tribunal de Commerce de Poitiers se prononcera sur l'offre de reprise du groupe GMD le 4 septembre. La période d'activité de l'usine est quant à elle maintenue jusqu'au 18 septembre.

Nos repères CGT

La CGT propose un effort considérable pour la recherche, pour contribuer au progrès des connaissances, répondre aux besoins de la société en expertise et contrôle, créer les conditions d’un renouveau du développement industriel.

Première préoccupation des travailleurs et des citoyens, l’emploi est, avec les salaires, les conditions de travail, la protection sociale, l’enjeu majeur des luttes sociales, inséparable des exigences montantes d’une transformation profonde du travail.