actualité
actualité

La factrice, mordue par un chien… est convoquée pour une sanction !

Publié le 29 déc 2017
Temps de lecture : 2 min.
Histoire à peine croyable ! Le 26 septembre dernier, informe la CGT Fapt 24, Nathalie, une factrice du bureau de Sourzac et militante à la CGT, a eu la drôle de surprise de découvrir qu’un chien errant s’était introduit dans son véhicule, alors qu’elle en était sortie pour distribuer le courrier. Ce faisant, elle est allée à la mairie pour savoir s’il existait un propriétaire à ce chient errant, afin de le lui restituer...

Histoire à peine croyable ! Le 26 septembre dernier, informe la CGT Fapt 24, Nathalie, une factrice du bureau de Sourzac et militante à la CGT, a eu la drôle de surprise de découvrir qu’un chien errant s’était introduit dans son véhicule, alors qu’elle en était sortie pour distribuer le courrier.
Ce faisant, elle est allée à la mairie pour savoir s’il existait un propriétaire à ce chient errant, afin de le lui restituer. La mairie a confirmé qu’il s’agissait bien d’un chien errant, sans propriétaire connu.
|center>


Ne sachant à qui le rendre, la factrice a alors tenté de le faire sortir du véhicule, et s’est fait mordre. Avec le concours d’un employé de la mairie, elle a réussi, in fine, à s’en débarrasser.
L’histoire aurait pu en rester là, si la factrice n’avait reçu un courrier recommandé avec accusé de réception : la direction de la poste la convoquait pour un entretien préalable à sanction.
Motif : sa direction lui reproche d’avoir fait monter dans le véhicule de fonction, un tiers, en l’occurence le chient errant qui s’est introduit dans sa voiture sans sa permission et qui de surcroit l’a mordu jusqu’au sang ! « Alors que la poste use et abuse de l’image positive des postiers pour faire passer ses choix stratégiques basés sur la marchandisation des services, elle n’hésite pas à menacer une factrice d’une sanction disciplinaire plutôt que de la soutenir et de l’accompagner dans ses démarches médicales et administratives », s’exclame la FAPT 24. Au-delà de l’absurdité de cette histoire, la FAPT Dordogne invite les citoyens de Dordogne et plus particulièrement les habitants de la commune de Douzillac « à signer massivement la pétition qui sera lancée prochainement ». La première audience se tiendra le 9 janvier prochain. Une pétition départementale, à l’intention des facteurs, circule actuellement, jusqu’au 7 janvier. Les usagers ont eux la possibilité de signer une pétition en mairie les 2 et 4 janvier prochains.
|center>

A voir aussi

Actualité

Les livreurs à vélo de Deliveroo organisent leur colère

Les 27 et 28 août, à Bordeaux, une soixantaine de livreurs à vélo Deliveroo étaient dans la rue. Ils protestaient contre la fin des anciens contrats payés à l'heure. Désormais les "forçats du bitume"…

Actualité

Arthur Hay : un cégétiste au coeur du système ubérisé

Dans le cadre de notre série sur l'engagement syndical, voici le portrait du secrétaire général CGT du premier syndicat de France des coursiers à vélo, celui de Gironde. Arthur Hay a 28 ans et a créé…

Actualité

Grève des salariés d'ICTS Atlantique les 22 et 23 mars

Les salariés de la société ICTS Atlantique de l'aéroport de Bordeaux–Mérignac sont en grève les 22 et 23 mars 2017 pour protester contre la dégradation de leurs conditions de travail et le mépris de…

Nos repères CGT

La CGT propose le droit à un salaire de base minimum de première embauche lié au niveau de qualification.

La CGT propose un SMIC à 1 800 euros et des salaires minimums partout en Europe.