actualité
actualité

Préavis de grève contre le licenciement du journaliste Jean-Marc Pitte

Publié le 3 avr 2018
Temps de lecture : 1 min.
Une intersyndicale SNJ, CFDT, CGT et FO a déposé, le 26 mars, un préavis de grève à France Télévisions pour le mercredi 4 avril. En cause, la procédure de licenciement menée par la direction de France 3 Normandie à l'encontre du journaliste Jean-Marc Pitte, depuis le 15 février, pour des motifs contestés par lui-même et l'ensemble des syndicats de France Télévisions : il serait en effet accusé d'une infraction au Code de la route (sans contravention) au volant d'un véhicule professionnel, ainsi qu'une controverse avec son rédacteur en chef...

Une intersyndicale SNJ, CFDT, CGT et FO a déposé, le 26 mars, un préavis de grève à France Télévisions pour le mercredi 4 avril.

En cause, la procédure de licenciement menée par la direction de France 3 Normandie à l'encontre du journaliste Jean-Marc Pitte, depuis le 15 février, pour des motifs contestés par lui-même et l'ensemble des syndicats de France Télévisions : il serait en effet accusé d'une infraction au Code de la route (sans contravention) au volant d'un véhicule professionnel, ainsi qu'une controverse avec son rédacteur en chef.

Des faits qui ne justifient pas, pour les syndicats, cette décision disproportionnée de licenciement d'un journaliste, ancien reporter de guerre qui a, entre autres depuis 1988, couvert pour le service étranger de France Télévisions à Paris, les conflits en Bosnie, Irak et Afghanistan avant de rejoindre France 3 Normandie à Rouen en 2014, pour raisons familiales.

Les délégués des quatre syndicats représentatifs de France Télévision ont tenté, le 29 mars, une ultime rencontre avec la direction pour faire annuler la procédure en cours, mais toute médiation a été refusée.

L'intersyndicale vient donc d'annoncer qu'elle maintenait son préavis de grève pour le mercredi 4 avril.
|left>

A voir aussi

Actualité

Le journaliste Gaspard Glanz interdit d’exercer son métier : la démocratie en danger

Alors que le journaliste Gaspard Glanz vient d’être interdit d’exercer son métier, le SNJ-CGT dénonce cette nouvelle attaque contre la liberté d’informer et appelle le gouvernement à se ressaisir…

Actualité

Seine-Maritime : quatre syndicalistes convoqués en justice

Avec la Loi Travail XXL le gouvernement, sous les encouragements de Pierre Gattaz, président du Medef, repart à l’attaque pour casser le Code du travail, les conventions collectives, et les…

Nos repères CGT

Relever le défi de la bataille des idées nécessite une information pluraliste et indépendante. L’information
est un élément essentiel du débat démocratique et de la formation citoyenne.

La communication est un droit fondamental pour l’ensemble des citoyens, au même titre que les autres
droits fondamentaux.