actualité
actualité

Le Havre, plateforme stratégique : les blocages et la mobilisation de la rue s'intensifient

Publié le 20 mai 2016
Temps de lecture : 2 min.
Peser pour le retrait de la loi Travail, c’est la détermination affichée des 20.000 personnes mobilisées dans la rue au Havre jeudi 19 mai, sans compter les 18 points de blocages qui venaient paralyser la ville et son économie depuis plusieurs jours.

Depuis Mardi 17 mai, 16 à 18 points de blocages aux entrées et du Havre, sur la zone Industrielle et sur le port ont été enregistrées. Jeudi 19 mai, 200 à 300 camions étaient bloqués sur la zone industrielle du Havre. Jeudi après-midi c'est 20 000 personnes qui étaient dans la rue, au lieu de 10 000 et 15 000 respectivement les 12 et 17 mai.



Les conséquences sur léconomie havraise sont très importantes puisque aucune sortie de carburant ne s'effectuait de la raffinerie Total qui est en débit minimum, et que les pénuries d'essence touchent 75% des stations dans le secteur havrais, et qu'elles s'étendaient jeudi à toute la Normandie.

Dans l'usine de Renault Sandouville, par exemple, c'est presque 2000 Trafics qui ne sont pas sortis des lignes en deux jours de blocage, même situation de production minimum chez Chevron ou notamment Aircelle qui fabrique des tuyères pour Boeing.

Le port de conteneurs le plus important de France bloqué depuis plusieurs jours

Jeudi 19 mai, 2500 dockers étaient parmi les 20.000 manifestants au Havre. Depuis le 9 mars, le port a été bloqué 7 jours. Les travailleurs portuaires se relayent sur les différents points de blocages et demandent le retrait de la loi "El Khomri".



Voir aussi :




Voir le communiqué : Journée d’action du 19 mai : Vous avez dit essoufflement ?!


Voir aussi [l'interview->http://www.ftm.cgt.fr/] (de la CGT Métallurgie) de Philippe Martinez sur la manifestation parisienne du 19 mai ou ici  sur YouTube

A voir aussi

Communiqués de presse

CATASTROPHE INDUSTRIELLE À ROUEN : MISE EN PLACE CATASTROPHIQUE D’UN COMITÉ DE SUIVI !

COMMUNIQUÉ DE PRESSE COMMUN CONFÉDÉRATION CGT, FÉDÉRATION DES INDUSTRIES CHIMIQUES ET UNION DÉPARTEMENTALE DE SEINE-MARITIME Ce matin, s’est tenue à Rouen, en présence des ministres de la santé et…

Actualité

Incendie de Lubrizol : l’entreprise doit payer

Quelques jours après l’incendie qui a frappé l’usine Lubrizol, classée Seveso 2, la préfecture de Seine-Maritime a finalement publié la liste des produits chimiques présents sur le site, ainsi que…

Actualité

Mobilisation à Rouen suite à l'incendie de Lubrizol

À l'initiative de la CGT, plusieurs organisations appellent la population à manifester devant le palais de justice de Rouen le mardi 1er octobre à 18 heures.

Nos repères CGT

La CGT propose un effort considérable pour la recherche, pour contribuer au progrès des connaissances, répondre aux besoins de la société en expertise et contrôle, créer les conditions d’un renouveau du développement industriel.

Première préoccupation des travailleurs et des citoyens, l’emploi est, avec les salaires, les conditions de travail, la protection sociale, l’enjeu majeur des luttes sociales, inséparable des exigences montantes d’une transformation profonde du travail.