Les enjeux sociaux et environnementaux de l’énergie au coeur de nos modes de production et de vie

Imagette
Publié le 5 nov 2021
Temps de lecture : 2 min.
Jeudi 18 novembre, la CGT organise à Montreuil, une journée d'étude sur les enjeux sociaux et environnementaux de l’énergie au coeur de nos modes de production et de vie

Le dernier rapport du GIEC d’août 2021 a clairement démontré que les changements climatiques ont pour cause nos modes de production et de consommation capitalistes.

A la CGT, nous défendons depuis longtemps aux côtés des travailleurs et travailleuses une autre vision de la société, fondée sur un développement humain durable prenant en compte tout à la fois le développement et la valorisation des emplois ainsi que la préservation des ressources naturelles.

C’est dans ce cadre que les collectifs confédéraux Environnement et Industrie ont décidé de reprendre ensemble les questions soulevées par les enjeux sociaux et environnementaux de l’énergie.

En effet, depuis un siècle, la consommation d'énergie a été multipliée par 8 en France et par 15 dans le monde.

Basés sur les énergies fossiles, ces modes de production et de consommation sont devenus insoutenables : ils épuisent les ressources naturelles, sont des facteurs importants de pollution et portent atteinte à la biodiversité, tout en intensifiant une fracture sociale en termes d'accès à l'énergie dont le prix ne cesse de croître pour les ménages.

En 2019, 11,9% des ménages soit 3,5 millions de ménages étaient en situation de précarité énergétique.

Parallèlement, dans les pays en développement, deux milliards de personnes n’ont toujours aucun accès à l’énergie, indispensable pourtant à la satisfaction des besoins humains fondamentaux (santé, éducation, mobilité, travail,…).

Ce qui se laisse nommer « transition énergétique » doit donc être urgemment clarifié :

Comment produire de manière plus vertueuse sans porter atteinte aux emplois ? Comment mettre en oeuvre une transition porteuse de ré industrialisation ? Quels investissements ? Sous quel contrôle ? Quelles perspectives pour les énergies et notamment pour les énergies renouvelables ? Doit-on parler de « sobriété » ou d’ « efficacité » énergétique ? Comment faire de la transition énergétique un levier efficace pour mettre fin à la précarité énergétique ?

C’est dans cette perspective, portés par ces questions cruciales pour notre organisation, que les collectifs confédéraux Environnement et Industrie organisent une journée d'étude sur les  enjeux sociaux et environnementaux de l’énergie au coeur de nos modes de production et de vie, le 18 novembre 2021, dans le patio Georges SEGUY à Montreuil.

A voir aussi