Augmenter les salaires pour répondre aux besoins et réduire les écarts de richesse

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 19 Juil. 2022
Alors que l'inflation rend plus difficile encore la vie de millions de travailleurs, le nombre de milliardaires ne cesse d'augmenter. Une preuve supplémentaire que l'augmentation des prix profite toujours aux mêmes : le secteur agroalimentaire compte à lui seul 62 nouveaux milliardaires. Il apparait de plus en plus urgent d'augmenter les salaires pour rétablir un début de justice sociale.
Imagette
augmenter les salaires

« Ces bénéfices historiques qui profitent aux PDG et aux actionnaires font échos avec les hausses insupportables des prix des denrées alimentaires observées en France et dans le monde depuis plusieurs mois. Ainsi, en France, les pâtes ont augmenté de 12,3 % en un an » commente Nathalie Verdeil, responsable confédérale.

Aux côtés des milliardaires de l'agroalimentaire, ceux de l'industrie pharmaceutique et des grands groupes de l'énergie voient leur fortune gonfler à hauteur d'un milliard de dollars tous les deux jours.

Pour Oxfam, la mesure la plus urgente à mettre en œuvre est de taxer la richesse des milliardaires. Oxfam appelle le gouvernement français à mettre en place une taxe exceptionnelle sur la richesse de crise des milliardaires et à rétablir un véritable impôt sur les grandes fortunes.

Oxfam a également publié un manifeste pour une fiscalité juste, verte et féministe. Il contient quinze mesures qui permettraient de récolter au moins 65 milliards d’euros par an en ciblant les plus riches, les grandes entreprises faisant de l’évasion fiscale et les gros pollueurs.

Aucune personne gagnant moins de 2 500 euros net par mois ne serait impactée par ces mesures.

Quoi qu'il en soit, pour la CGT, il est urgent :

  • de porter le Smic à 2 000 euros,
  • d'augmenter le montant des pensions,
  • de revaloriser le point d'indice, qui sert à calculer le salaire des fonctionnaires.

La loi doit aussi instaurer une augmentation automatique des salaires minima de toutes les branches à chaque augmentation du Smic.

Sur le même thème