Rétrospective 2020 : juin et juillet

Imagette
Publié le 31 déc 2020
Temps de lecture : 1 min.
Nous attendions le déconfinement avec l’impatience et l’envie de liberté retrouvée mêlées d’une une pointe d’inquiétude sur le monde que nous allions retrouver. Il est vrai que nous n’en avions perçu, cinquante-sept jours durant, qu’une image floue à travers le carré de la télévision.

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que le flou s’estompe : la course aux profits doit reprendre ses droits ! 

Tant pis pour la santé des enfants, les parents doivent retourner au boulot. Tant pis pour les soignants, livreurs, éboueurs, caissiers, personnels des Ehpad, agents des services publics… qui, au risque de leur vie, n’ont jamais cessé de travailler : une simple miséricordieuse tape sur l’épaule suffit.

Le pouvoir, effet secondaire du Covid-19, est devenu plus sourd encore au bruit qui monte avec insistance derrière les masques. Sourd à l’aspiration à ce que le monde change.

En ce mois de juin, la CGT, comme elle a su l'être pendant le confinement, reste mobilisée… elle met en débat ses propositions, partout où c’est possible sous des formes souvent innovantes. Elle construit, souvent dans l’unité, les mobilisations indispensables pour que cette aspiration qui s’exprime trouve le chemin de la réalité.

 

 

 

 

 

A voir aussi

Actualité

Violences inacceptables contre le monde du travail !

Samedi 1er mai, alors que les 25 000 manifestants commençaient à quitter la place de la Nation, au terme d’une manifestation massive, porteuse des revendications des travailleurs et de l’aspiration à…

Communiqués de presse

Masqué mais pas bâillonné, un 1er-Mai dynamique !

« Pour un monde juste, solidaire et durable », c’est avec ce slogan que plus de 170 000 salarié·e·s, privé·e.s d’emploi, retraité·e·s, étudiant·e·s, jeunes et citoyen·ne·s ont défilé ce 1er mai,…

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.