Politiques vaccinales : les stratégies à travers le monde

Imagette
Publié le 24 jan 2022
Temps de lecture : 2 min.
Alors qu'en France le projet de loi transformant le passe sanitaire en passe vaccinal a été définitivement adopté à l'Assemblée nationale par 215 voix pour et 58 voix contre, quelles sont les mesures mises en place ailleurs ?

Dès que le passe vaccinal entrera en vigueur en France, il remplacera le passe sanitaire.

Un test négatif ne permettra plus d'obtenir un passe vaccinal. Seul un schéma vaccinal complet ou un certificat de rétablissement du Covid-19 de moins de six mois permettront d'avoir un passe vaccinal.

D'autres pays européens ont imposé le passe vaccinal :

  • l'Italie a introduit une obligation vaccinale pour les travailleurs de plus de 50 ans qui entrera en vigueur le 15 février ;
  • en Grèce, les plus de 60 ans vont être obligés de se faire vacciner à partir du 15 janvier sous peine de devoir verser chaque mois une amende de 100 euros ;
  • en Autriche et en Corée du Sud, s'il n'existe pas de vaccination obligatoire pour les employés, certains employeurs l'imposent pourtant aux salariés nouvellement recrutés comme condition préalable à l'obtention d'un poste.

Aux États-Unis comme en Russie, ce sont les employeurs qui vérifient si leurs salariés sont vaccinés :

  • aux États-Unis, les patrons qui emploient au moins cent salariés doivent veiller à ce que chacun soit vacciné ou subisse un test au moins une fois par semaine ;
  • en Russie, les employeurs doivent vérifier qui est vacciné parmi leurs salariés, allant parfois jusqu'à licencier les non-vaccinés, même si les autorités affirment que ces licenciements sont illégaux.

Aux Philippines, le gouvernement a mis en place une politique « pas de vaccin, pas de travail », alors que le stock de vaccins est insuffisant pour la population.

À Cuba, où le secteur de la biotechnologie est entièrement public, 100 % des plus de 18 ans sont vaccinés, 80 % des 2 à 18 ans. À titre de comparaison, le taux de vaccination dans les pays à faibles revenus est de 2,8 % de la population.

En décembre 2021, un rapport de l'Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament insistait sur le fait que « le manque de vaccins entraîne des morts qui auraient pu être évitées. Il favorise la circulation du virus et l'émergence de variants potentiellement plus dangereux, qui pourraient échapper aux vaccins existants ».

L'Organisation mondiale de la santé (OMS), ainsi que de nombreuses organisations politiques et syndicales dont la CGT, appellent à la levée des brevets, à laquelle s'opposent les pays riches.

Plus de cent producteurs à travers le monde sont aujourd'hui prêts à produire ces vaccins. Des unités de production fabriquent d'ores et déjà des vaccins en Égypte, en Afrique du Sud ou au Maroc. Pendant des mois, des vaccins produits en Afrique du Sud pour le laboratoire Janssen ont ainsi été exportés en Europe et aux États-Unis.

A voir aussi

Actualité

La levée des brevets sur les vaccins, une urgence pour lutter contre la covid

La reprise de l’épidémie à travers la planète, avec un nouveau variant Omicron et après une année de campagne de vaccination, relance le débat sur la levée des brevets. Une occasion de continuer à…

Communiqués de presse

Les vaccins pour les pays riches du Nord, la misère pour les pays du Sud…

Depuis maintenant quelques semaines, les pays les plus riches du monde ont débuté leur campagne de vaccination avec plus ou moins de succès et de rapidité. Ces mêmes pays ont préempté plus de 90% de…

Document

« La face cachée des produits que nous consommons »

Indecosa CGT et l’espace International ont conjointement décidé de tenir un cycle d'initiatives autour de la responsabilité sociale des entreprises dont l'intitulé est « La face cachée des produits…

Nos repères CGT

Le développement humain durable suppose de rompre avec les politiques économiques actuelles qui sont en échec, et d’aller vers un autre type de croissance fondée sur des modalités de production et une exploitation des richesses plus équitables, en anticipant les transitions nécessaires, de manière à ce qu’elles ne portent pas préjudice aux salariés et à leurs familles.

La santé est un droit fondamental qui doit être garanti à tous. La santé est un concept large, qui ne peut pas se réduire à une absence de maladie. Il est donc nécessaire d’avoir une approche globale de sa définition.