Soutenir le peuple palestinien

Imagette
Publié le 7 déc 2021
Temps de lecture : 2 min.
Chaque année la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien qui a lieu le 29 novembre est l'occasion pour ses soutiens de redire leur engagement.

À Gaza, la situation des deux millions d'habitants est dramatique. Hala Abou-Hassira, ambassadeur et chef de la mission de Palestine, parle de « prison à ciel ouvert », expliquant que 60 % de la population active est au chômage. « Les soins médicaux sont extrêmement limités, l' électricité coupée, explique-t'elle. Les jeunes sont obligés de fuir cet enfer et se noient dans la mer en cherchant une vie normale. »

Chaque jour, les Palestiniens qui vont travailler en Israël doivent subir des heures de trajets même s'ils habitent à quelques kilomètres de leur lieu de travail. Ils endurent retards et humiliations aux check points tenus par l'armée israélienne.

En Palestine, le taux de chômage est très élevé.

L'occupation israélienne réduit les chances de trouver un travail.

Pour Hala Abou-Hassira, la journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien permet de « rappeler à la communauté internationale que le peuple palestinien reste privé de ses droits fondamentaux, principalement le droit à l'autodétermination, à la souveraineté et à l'indépendance dans son état. »

Engagée depuis longtemps sur la question palestinienne, la CGT demande que la Palestine soit reconnue en tant qu'État.

Récemment, la CGT a participé à l'initiative d'une lettre cosignée par la CES (Confédération Européenne des Syndicats, qui regroupe la plupart des organisations syndicales européennes et représente les intérêts de travailleurs auprès des institutions de l'Union Européenne) et par la CSI (Confédération Syndicale Internationale, première organisation internationale syndicale en termes d'organisations affiliées et d'adhérents).

Adressé aux chefs de la diplomatie européennes, ce courrier leur demande de reconnaître sans délai l'Etat de Palestine et d'intervenir dans ce sens auprès de la communauté des Nations. 

En Mars 2021, aura lieu à Montreuil une quinzaine culturelle palestinienne, au sein de laquelle sera organisée une conférence sur le syndicalisme en Palestine.

Des syndicalistes diront depuis Gaza la difficulté d'organiser le travail syndical « morcelé entre les territoires administrés par l'autorité palestinienne et les dizaines de milliers de travailleurs qui vont travailler en Israël. » explique Pierre Coutaz, du pôle International de la CGT.
 

A voir aussi

Actualité

Journée internationale pour les droits des travailleuses et travailleurs migrant.e.s et de leurs familles : journée de lutte !

La journée internationale des migrant.e.s du 18 décembre aura lieu, cette année, dans un contexte de crise économique et sociale exacerbant l’instabilité mondiale, amplifiée par la pandémie qui…

dossier

Cop 26

La CGT sera présente pour porter l’enjeu de la justice sociale et environnementale.

Actualité

Rassemblés contre le fascisme, pour la démocratie et la dignité

Plus de 200 000 manifestants étaient réunis à Rome, samedi 16 octobre, pour réclamer l’interdiction des groupes néofascistes, suite à l’attaque violente du siège du syndicat italien CGIL.

Nos repères CGT

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.

Le droit à paix et à la sécurité de tout être humain et des populations doit constituer une obligation fondamentale des États et des institutions internationales.