actualité
actualité

4e congrès de la CSI : la CGT répond « présente »

Publié le 30 nov. 2018
Temps de lecture : 2 min.
Les travailleurs du monde entier se réunissent dès ce week-end à Copenhague pour faire avancer le syndicalisme international. Au programme : de nombreux débats sur les problématiques mondiales inhérentes au travail, et l'élection de la future secrétaire générale.

La délégation de la CGT au 4e congrès mondial de la CSI, menée par Philippe Martinez, se rend dès ce week-end à Copenhague pour participer à cette assemblée des travailleurs du monde entier. Les travaux débutent dimanche avec la cérémonie d’ouverture et s’enchaînent toute la semaine suivante pour adopter le nouveau programme de travail et élire l’équipe dirigeante.

Ainsi, plus de 1 200 syndicalistes venant de 130 pays différents se réuniront au Danemark. Ils représentent 207 millions de travailleurs, organisés dans 331 centrales syndicales. C’est la plus grande assemblée démocratique des travailleurs du monde.

Au menu des débats :

  • la paix, la démocratie et les droits ;
  • les firmes multinationales ;
  • le changement climatique et ses retombées sur les travailleurs ;
  • l’égalité au travail.

Le sort des migrants et des réfugiés sur le lieu du travail sera au centre des débats. L'expérience des organisations suédoises – dont le pays a une longue tradition d’accueil – sera particulièrement intéressante.

La CGT apporte sa pierre à l'édifice

La CGT co-organise mardi un atelier de travail (avec la participation des organisations de la Belgique, de l’Autriche, de l’Espagne, de l’Italie, de la Norvège, du Royaume-Uni, de la Tunisie et bien sûr de la Palestine) sur la solidarité syndicale avec le peuple palestinien. De la même façon, de nombreuses initiatives parallèles au congrès aborderont le travail informel, la situation des travailleurs en Chine, la loi française sur le devoir de vigilance des sociétés mères et l’avenir du traité international sur la responsabilité des entreprises.

Au milieu de la semaine, l’élection de la future secrétaire générale de la CSI sera à l’ordre du jour. Pour l’heure, une seule certitude : la CSI sera conduite – comme depuis huit ans déjà – par une femme. Il y a deux candidates : Susanna Camusso, qui termine son deuxième et dernier mandat à la tête de la CGIL Italienne, et Sharan Burrow, sortante, se présentent pour ce mandat.

A voir aussi

Actualité

4e congrès de la CSI : vendredi 7 décembre 2018, dernier jour

Le congrès adopte le document d’orientation, ayant accepté la plupart des amendements dont la CGT était cosignataire, y compris celui sur l’OIT. Ainsi, la CSI décide d’organiser une manifestation à…

Document

Liberté, égalité des droits pour la Journée Internationale des Migrants

Ce 18 décembre aura lieu la Journée Internationale des Migrant(e)s. Plus de 200 organisations, dont la CGT, participeront à des marches et rassemblements partout en France. Philippe Martinez,…

Actualité

4e congrè de la CSI : journée du jeudi 6 décembre 2018

Après la suspension de la plénière pendant le dépouillement de l’élection de la secrétaire générale, les débats ont repris jeudi matin, notamment sur la question centrale de l’égalité.

Nos repères CGT

Le droit à paix et à la sécurité de tout être humain et des populations doit constituer une obligation fondamentale des États et des institutions internationales.

La CGT propose l'égalité de traitement entre salariés et l'application du droit du travail français pour tous les salariés qui travaillent en France