Chez Pasquier, les salarié.e.s gagnent des avancées sociales

Temps de lecture : 1 min.
Publié le 11 juin. 2018
Les syndicats CGT du groupe Pasquier avaient bien préparé, cette année, les négociations annuelles obligatoires (NAO). Avec les salariés, il avaient listé une série de revendications, ramassées dans un seul cahier de doléances. Entre autres, les salariés réclamaient une augmentation générale des salaires de 5%, l'instauration d'une prime d'ancienneté, une amélioration de la prime de départ à la retraite et une augmentation de la participation aux bénéfices...

Les syndicats CGT du groupe Pasquier avaient bien préparé, cette année, les négociations annuelles obligatoires (NAO). Avec les salariés, il avaient listé une série de revendications, ramassées dans un seul cahier de doléances. Entre autres, les salariés réclamaient une augmentation générale des salaires de 5%, l'instauration d'une prime d'ancienneté, une amélioration de la prime de départ à la retraite et une augmentation de la participation aux bénéfices.
Le 28 novembre dernier, lors d'une première réunion de NAO, la direction n'avait pas donné suite à ces revendications. Un premier site, celui d'Etoile (26), à l'appel des syndicats CGT et FO, avait alors décidé de se mettre en grève. Parallèlement, les syndicats CGT des sites de Vron (80), du Cerqueux (49), et d'Aubigny (62) menaient plusieurs initiatives avec les salariés.
Trois jours après le début du mouvement social, la direction a cédé et est retourné à la table des négociations. Une augmentation des salaires de 50 euros est obtenue, la renégociation des critères de la participation, une prime de départ à la retraite pouvant aller jusqu'à cinq mois de salaire contre deux auparavant, des primes, bons d'achat, et le paiement de 50% des jours grevés.

Sur le même thème

Communiqués de presse

Valdunes : après avoir permis de gagner un projet de reprise, la lutte collective continue pour l’emploi

Lire la suite
Communiqués de presse

CATASTROPHE INDUSTRIELLE À ROUEN : MISE EN PLACE CATASTROPHIQUE D’UN COMITÉ DE SUIVI !

Lire la suite
Communiqués de presse

UNE RÉUNION : POUR QUOI FAIRE ?

Lire la suite