Secteur verre pour les transports et la mobilité

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 6 Juil. 2020
Entreprises : AGC AUTOMOTIVE (1 usine), SAINT-GOBAIN SEKURIT (2 usines), SAINT-GOBAIN SULLY (1 usine), HOLLOPHANE (1 site)
Imagette
Secteur verre pour les transports et la mobilité

Points forts du secteur

  • Des usines au coeur des sites d’ assemblage automobile ;
  • des sociétés intégrées à de grands groupes verriers ;
  • une usine « dédiée » aux pare-brise aéronautiques et véhicules militaires.

Difficultés et craintes rencontrées par le secteur

  • Une crise violente structurelle et conjoncturelle du secteur automobile qui ralentit la demande ;
  • une crise soudaine qui provoque un trou d’air dans le transport aérien avec des répercussions immédiates dans le ralentissement de la production des avionneurs ;
  • des constructeurs automobiles français qui ont progressivement délocalisé leurs sites d’assemblage, la production automobile en France a été divisée par deux en 15 ans ;
  • une concurrence turque et chinoise de plus en plus virulente.
  • Des risques de suppression de postes, de fermeture de lignes dans le cadre de rationalisation des capacités européennes des verriers ;
  • une nouvelle vague de délocalisation des constructeurs automobiles et de concentration des productions sur quelques sites ;
  • une digitalisation de l’outil travail conduisant à la destruction d’emploi.

Mesures de soutien essentielles à l’avenir de la production de vitrage automobile en France

  • Conditionner les crédits d’impôt à la transformation des métiers et au maintien du niveau d’emploi du secteur ;
  • conditionner les aides et les prêts aux constructeurs automobiles au respect d’une charte de proximité géographique et de fonctionnement des échanges commerciaux préservant des ruptures brutales avec les fournisseurs ;
  • un plan de relance automobile qui favorise les véhicules fabriqués en France avec une identification publicitaire.

Sur le même thème