Secteur verre plat

Temps de lecture : 2 min.
Publié le 6 Juil. 2020
2.000 salarié∙e∙s - 7 floats - Entreprises : AGC (2 floats), Saint-Gobain (3 floats dont 1 en partage avec RIOU GLASS), Euroglass (1 float), INTERPANE (1 float)
Imagette
Secteur verre plat

Points forts du secteur

  • Un matériau chargé d’histoire avec la création du Groupe Saint-Gobain en 1665 (355 ans) ;
  • une filière organisée et en première ligne dans la dynamique de la construction neuve, de la rénovation ;
  • des solutions dans les enjeux d’économie d’énergie avec le double, le triple vitrage, le verre à couche pour les façades.

Difficultés et craintes rencontrées par le secteur

  • Un taux de charge insuffisant des floats avec le ralentissement du bâtiment ;
  • des investissements fortement capitalistiques qui s’amortissent sur une durée d’exploitation de près de 20 ans ;
  • une raréfaction des matières premières nobles qui crée des tensions sur les coûts des matières premières ;
  • la concurrence intracommunautaire entre les acteurs historiques et les nouveaux.

Mesures de soutien essentielles à l’avenir de la production de verre plat en France

  • Un programme de soutien à la construction neuve (500.000 logements par an) avec des objectifs ambitieux d’efficacité énergétique ;
  •  un programme de crédit d’impôts sur le changement des fenêtres pour poursuivre la politique d’efficacité énergétique des logements ;
  • une obligation pour les propriétaires d’améliorer l’efficacité énergétique des logements loués avec les aides appropriées ;
  • promouvoir l’utilisation du verre antimicrobien (bactéricide et fongistatique) dans les espaces de santé, avec des aides à l’investissement ;
  • le soutien à l’investissement : par exemple avec un dispositif de suramortissement pour les investissements capitalistiques, valable pour les 3 années à venir ;
  • la formalisation d’un plan de formation et de développement des compétences obligatoires pour chaque salarié∙e de verrerie.

Sur le même thème