actualité
actualité

Secteur laine de verre

Publié le 21 juin 2020
Temps de lecture : 2 min.
1.500 salarié∙e∙s - Entreprises : ISOVER (3 usines et un centre de développement), KNAUF (1 SITE)

Points forts du secteur

  • Un secteur soutenu par les pouvoirs publics : objectif neutralité carbone d’ici à 2050 ;
  • environ 14 milliards d’euros de soutien public en investissement et 5 milliards d’euros de certificats d’économie d’énergie directement utilisés pour financer des travaux de rénovation énergétique ;
  • renforcement du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) qui existe depuis 2006. La forte hausse début 2019 correspond à la mise en place du « Coup de Pouce Isolation » destinée à l’ensemble des ménages ;
  • un secteur en plein boom et peu sensible à la dynamique du marché du neuf (en recul depuis 2017) ;
  • des acteurs du marché qui investissent massivement pour accroître leur capacité de production (Isover ligne LAS, Knauf et Rockwool : laine de roche) ;
  • un consommateur de verre recyclé important (calcin) ;
  • des applications et des process variés qui permettent d’offrir un panel important de solution à la transformation de la consommation énergétique et au recyclage des laines minérales.

Difficultés et craintes rencontrées par le secteur

  • Difficulté des acteurs à suivre la demande du marché ;
  • un coût des matières premières en lien direct avec le prix du calcin ;
  • la demande est tirée par des produits à faible valeur ajoutée (laine à souffler) ;
  • la laine de verre technique pour les applications aéronautiques, automobiles et industrielles subit une forte baisse d’activité et d’investissement ;
  • un effet volume des produits à faible valeur ajoutée voués aux C2E qui crée une bulle spéculative des acteurs du secteur ;
  • une filière de recyclage des laines minérales jugée non rentable (mise en décharge des rebuts fabriqués et aucune filière nationale de recyclage des produits utilisés). Un seul four en France pour recycler une petite partie des produits rebutés.

Mesures de soutien essentielles à l’avenir de la production de la laine de verre en France

  • Un programme de soutien à la construction neuve (500.000 logements par an) avec des objectifs ambitieux d’efficacité énergétique ;
  • un programme de soutien à la transformation énergétique des locaux à usage professionnel et des locaux d’utilité publique ;
  • un renforcement des prérogatives de l’ANAH et de l’ADEME dans la prescription et le contrôle de la transition écologique de l’habitat notamment dans la performance thermique ;
  • une obligation pour les propriétaires d’améliorer l’efficacité énergétique des logements loués avec les aides financières appropriées ;
  • conditionner les aides et les prêts aux constructeurs automobiles au respect d’une charte de proximité et de comportement avec les fournisseurs ;
  • imposer le recyclage interne et encadrer le recyclage externe des laines minérales (y compris pour les importations), mettre en place une filière nationale de recyclage.

A voir aussi

Actualité

OPA de Véolia sur Suez : les prémices du démantèlement du groupe Engie

En réponse à l'OPA projetée par Veolia sur son concurrent Suez et aux menaces de casse sociale qui pèsent sur le groupe Engie, les fédérations CGT de l'énergie, des transports, de la construction,…

Actualité

Un 16 octobre à la Chapelle Darblay

Vendredi 16 octobre, les premiers responsables des associations Greenpeace, Attac, les Amis de la Terre, Oxfam France, la Confédération paysanne, et des organisations syndicales FSU, Solidaires et de…

Nos repères CGT

La CGT propose un effort considérable pour la recherche, pour contribuer au progrès des connaissances, répondre aux besoins de la société en expertise et contrôle, créer les conditions d’un renouveau du développement industriel.

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.