actualité
actualité

Monsieur Hirsch, ouvrez la porte de l'Hôtel-Dieu aux sans-abris !

Publié le 8 fév 2018
Temps de lecture : 1 min.
La CGT Hôtel-Dieu pousse un coup de gueule, dans un communiqué qu'elle vient de publier. « Aujourd'hui et suite au plan Grand Froid, la vie de milliers de sans-logis à Paris et en Île-de-France est en jeu », débute-t-il. Or, s'insurge le syndicat, les portes de l'Hôtel-Dieu au centre de Paris restent désespérément fermées, de même qu'une dizaine d'unités vides de services de soins...

La CGT Hôtel-Dieu pousse un coup de gueule, dans un communiqué qu'elle vient de publier. « Aujourd'hui et suite au plan Grand Froid, la vie de milliers de sans-logis à Paris et en Île-de-France est en jeu », débute-t-il. Or, s'insurge le syndicat, les portes de l'Hôtel-Dieu au centre de Paris restent désespérément fermées, de même qu'une dizaine d'unités vides de services de soins. « Ce sont près de 300 places d'hébergement d'urgence supplémentaires qui pourraient être mises à disposition ». Au lieu de cela, poursuit le la CGT Hôtel-Dieu, le directeur général de l'AP-HP affirme « qu'une centaine de places ont d'ores et déjà été proposées ».
Pour la CGT le compte n'y est pas : « sur l'aile B vidée, à la suite des restructurations successives imposées par la direction générale de l'AP-HP, il y a bel et bien une dizaine d'unités et une crèche vides... Y compris aujourd'hui jour de plan grand froid ! » La CGT en appelle à la responsabilité du directeur général, à celle des élus de la ville de Paris et des autorités préfectorales pour que dès ce 8 février, et pour la période hivernale 2018, les places disponibles de l'Hôtel-Dieu soient réquisitionnées pour des hébergements d'urgence.


FACE AU GRAND FROID, OUVRONS NOS HÔPITAUX !!

A voir aussi

Document

Salon du livre d'histoire sociale

Les 13 et 14 mars 2018, à Montreuil, s'est tenu le deuxième salon du livre d'histoire sociale. Interview de Gilbert Garrel, président de l'IHS-CGT.

Actualité

OPH de Bobigny : comment la CGT a gagné main dans la main avec les citoyens ?

La CGT se battait depuis l'été 2017 contre un projet de privatisation de 4 000 logements sociaux. Grâce à l'action de la CGT, le maire de Bobigny a dû en décembre abandonner la privatisation de l…

Nos repères CGT

Cette politique énergétique doit tenir compte de la préservation de l’environnement et des ressources planétaires. L’énergie est un produit de première nécessité, des tarifs doivent être adaptés aux moyens des usagers, un accès minimum doit être garanti et financé par la solidarité.

La CGT propose le droit à un emploi choisi, stable et de qualité pour les salariés saisonniers.