actualité
actualité

Le centre éducatif d'Alembert risque la fermeture

Publié le 28 fév 2018
Temps de lecture : 1 min.
Le Centre éducatif et de formation d'Alembert (CEFP) est une Maison d'enfants à caractère social (MECS) spécialisée dans l'accueil d'enfants et adolescents assujettis à une mesure de l'Aide sociale à l'enfance ou placés par la Protection judiciaire de la jeunesse. Situé à Montevrain, en Seine-et-Marne (77) il dépends de la direction de l'action sociale, de l'enfance et de la santé (Dases) de Paris...

Le Centre éducatif et de formation d'Alembert (CEFP) est une Maison d'enfants à caractère social (MECS) spécialisée dans l'accueil d'enfants et adolescents assujettis à une mesure de l'Aide sociale à l'enfance ou placés par la Protection judiciaire de la jeunesse. Situé à Montevrain, en Seine-et-Marne (77) il dépends de la direction de l'action sociale, de l'enfance et de la santé (Dases) de Paris.

63 salariés (éducateurs, agents de services, personnels techniques et administratifs, etc) accompagnent les 64 jeunes qui y sont accueillis et formés aux métiers de la logistique-transport, de la restauration et de l'aide à domicile.

Ouvert depuis 1988, le CEFP d'Alembert est installé dans des bâtiments anciens qui nécessitent des travaux de réhabilitation, à l'étude depuis plus de cinq ans.

Mais la mairie de Paris, qui gère et finance cet établissement, vient de prendre la décision de ne pas accorder de budget à cette fin, mettant en péril la survie du centre.

La Fédération CGT-Santé et action sociale dénonce, dans un communiqué, ce choix d'austérité imposé par la mise en place de la Métropole du Grand Paris et qui impacte lourdement le secteur social.

Une intersyndicale CGT, FSU, FO, CFDT, CFTC, Unsa s'est constituée pour organiser la mobilisation contre cette politique budgétaire qui veut s'imposer contre les valeurs humanistes de l'action sociale.

A voir aussi

Document

Salon du livre d'histoire sociale

Les 13 et 14 mars 2018, à Montreuil, s'est tenu le deuxième salon du livre d'histoire sociale. Interview de Gilbert Garrel, président de l'IHS-CGT.

Actualité

OPH de Bobigny : comment la CGT a gagné main dans la main avec les citoyens ?

La CGT se battait depuis l'été 2017 contre un projet de privatisation de 4 000 logements sociaux. Grâce à l'action de la CGT, le maire de Bobigny a dû en décembre abandonner la privatisation de l…

Nos repères CGT

La CGT propose le droit à un salaire ou traitement répondant aux besoins avec la garantie d’un véritable déroulement de carrière.