actualité
actualité

Smovengo : licencier au lieu de négocier, il fallait oser !

Publié le 14 juin 2018
Temps de lecture : 1 min.
A la suite du conflit qui l’oppose la majorité de ses salariés depuis le 17 avril, Smovengo a trouvé mieux que d’ouvrir des négociations : licencier !

Plusieurs salariés ont en effet reçu le 9 juin une lettre de licenciement pour fait de grève.

Tout ceci est la suite de la lutte menée par les salariés de Cyclocity (filiale de JCDecaux), qui s’étaient battus fin 2017 pour conserver leur emploi lors du changement de contrat de la Mairie de Paris vers Smovengo, au détriment de Decaux, qui avait perdu le marché. Changement qui ne se passe pas tout à fait comme le prévoyait le contrat passé avec la Mairie de Paris...

Les agents et leur syndicat CGT restent mobilisés et étudient les suites à donner à cette nouvelle attaque à leurs droits.

A voir aussi

Actualité

Le pouvoir d’achat des agents de la RATP en berne

vendredi 7 septembre 2018 Avec le gel de la valeur du point, l’inflation et les politiques du gouvernement, le pouvoir d’achat des agents de la RATP se dégrade significativement. Ainsi, La CGT-RATP…

Actualité

Campanile Bussy-St-Georges et Arcueil : victoire pour les sans-papiers des sous-traitants

13 salarié.e.s sans papiers des sociétés sous-traitantes pour les hôtels Campanile de Bussy-St-Georges et Arcueil vont obtenir leurs documents de demandes de régularisation.

Actualité

La direction de la tour Eiffel rompt les négociations

Alors que la direction de la société d’exploitation de la tour Eiffel (Sete) a suspendu les négociations avec les syndicats relatives à la réorganisation de la vente des billets pour ce monument. La…

Nos repères CGT

Il faut mettre en cohérence les besoins de déplacement des personnes, d’acheminement des marchandises, et l’organisation du système du transport. Celle-ci doit être compatible avec le développement humain durable. Cela implique une maîtrise publique comme outil de régulation et contrôle.