actualité
actualité

Hôpitaux de Paris : l'ensemble du personnel en grève

Publié le 22 avr 2019
Temps de lecture : 2 min.
Alors que huit syndicats de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont déposé un préavis de grève entre le 18 et le 20 avril, ces derniers exigent « de véritables négociations » sur l’emploi, les salaires et les restructurations en cours.

Après les appels à la grève à partir de dimanche dans les 25 services d’urgence de l’AP-HP, c’est désormais « l’ensemble du personnel » du plus grand centre hospitalier français qui est appelé à cesser le travail juste avant le week-end de Pâques.

Patrick PELLOUX, médecin urgentiste, président de l’AMUF (Association des Médecins Urgentistes de France) répond à nos questions?

Déposé par les huit principaux syndicats (CGT, SUD, FO, CFDT, CFTC, CFE-CGC, Unsa et SMPS), ces derniers exigent  « de voir s’ouvrir de véritables négociations » et demandent « l’arrêt des fermetures des services(…), des plans d’économies et des suppressions d’emplois ». Révlamant un budget « à la hauteur des besoins de la population », les syndicats revendiquent « la titularisation des contractuels » et une « revalorisation » des salaires.

Confrontée à une forte dégradation de ses comptes depuis 2017, l’institution a serré la vis sur ses dépenses de personnel, gelées jusqu’en 2023, ce qui s’est traduit par la suppression nette de 405 équivalents temps plein (ETP) l’an dernier et une nouvelle diminution prévue de 779 ETP cette année.

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’article sur NVO.fr

A voir aussi

Document

SAMU 93 : une victoire qui en appelle d'autres !

Christophe Prudhomme, médecin urgentiste, revient sur la victoire des personnels du SAMU 93.

Actualité

Le suicide de trop à l’hôpital européen Georges Pompidou à Paris !

Le 6 février dans la nuit, un infirmier se donnait la mort sur son lieu de travail, l’hôpital européen Georges Pompidou. Ce drame a eu lieu un peu plus d’un an après le suicide du professeur Jean…

Actualité

Suicide à Cochin, rassemblement du 7 mars : focus sur les salariés de la Santé

Le 7 mars des dizaines de milliers de salariés de la Santé, des organismes sociaux, de la fonction publique d’État et des collectivités territoriales se sont mobilisés pour dire leur ras-le-bol de…

Nos repères CGT

Le développement humain durable suppose de rompre avec les politiques économiques actuelles qui sont en échec, et d’aller vers un autre type de croissance fondée sur des modalités de production et une exploitation des richesses plus équitables, en anticipant les transitions nécessaires, de manière à ce qu’elles ne portent pas préjudice aux salariés et à leurs familles.

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.