actualité
actualité

La justice annule l’expulsion des syndicats de la Bourse du travail de Villejuif

Publié le 18 juin 2018
Temps de lecture : 1 min.
Le 31 mai dernier, le Tribunal administratif de Melun a annulé son ordonnance du 9 août 2017, qui exigeait l’expulsion des syndicats de la Bourse du travail demandée par le maire de Villejuif.

C'est une affaire qui dure depuis plusieurs années maintenant : en 2015, la mairie, souhaitant réaliser une opération immobilière, avait tenté d’en déloger les syndicats.

Enfin, grâce aux mobilisations successives et à la ténacité des syndicalistes et au soutien des habitants de Villejuif, la justice a tranché pour que la Bourse du travail reste le lieu de défense, de conseil et de syndicalisation qui accueille des milliers de salariés tous les ans, puisque qu’elle rayonne sur les trois communes de Fresnes, l’Hay-les-Roses et Villejuif, soit un bassin de 60 000 emplois.

A voir aussi

Actualité

Hôpitaux de Paris : l'ensemble du personnel en grève

Alors que huit syndicats de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) ont déposé un préavis de grève entre le 18 et le 20 avril, ces derniers exigent « de véritables négociations » sur l’emploi…

Actualité

À Malakoff, création d’un syndicat interentreprises CGT en prise avec les nouvelles formes de travail

Regrouper et organiser syndicalement des travailleurs de tous horizons, professionnels et statutaires, à une échelle locale pertinente et fonctionnelle, tel est le défi que vient de relever l’union…

Document

Il n’y a pas de justice sans justice sociale

À l’occasion des mobilisations sociales contre le projet devenu « Loi Travail », deux militants de la CGT de la ville de Paris font actuellement l’objet de sanctions et risquent de payer très cher…

Nos repères CGT

La CGT propose la construction d’une véritable démocratie culturelle.

L’accueil, les soins, l’entretien et l’éducation des enfants représentent une fonction sociale qui engage l’avenir de la société et justifie une politique familiale de haut niveau et la participation des entreprises à son financement. Cette politique familiale doit permettre de soutenir et encourager le travail des femmes quelles que soient leurs responsabilités familiales.